séisme - islande
© Capture d'écran source: IMO
L'essaim sismique observé ces derniers jours en Islande.
Un essaim sismique intense est observé en Islande depuis le 24 février avec un tremblement de terre majeur de magnitude de 5, relevé par le Bureau météorologique islandais (OMI).

Depuis le 24 février, environ 1 000 secousses ont été détectées dans le pays, dont beaucoup dépassent la magnitude 4, faisant craindre une activité volcanique plus intense.
Plus de 1800 tremblements de terre enregistrés sur la péninsule du Reykjanes, sur la faille où se rejoignent les plaques nord-américaine et eurasienne, en #Islande, ces dernières 48h.
Selon le portail de surveillance "Volcano Discovery", l'essaim sismique a en fait commencé le 19 février, mais c'est le 24 que le premier tremblement de terre d'une magnitude significative a été détecté. Il a également été suivi par un autre séisme de magnitude 5.

Mais d'où viennent ces tremblements?

L'Islande est l'une des régions volcaniques les plus actives du monde et l'histoire a montré qu'une éruption massive dans cette zone pourrait bouleverser le climat mondial.

L'Islande se trouve à covergence des plaques eurasienne et nord-américaine de l'Atlantique Nord, qui s'éloignent l'une de l'autre. La région la plus récemment active est la péninsule de Reykjanes (à quelques kilomètres de Reykjavik), où une éruption se produit environ tous les 600 à 700 ans. Le dernier remonte à 760 ans...