Attention, un rover peut en cacher un autre. Si Perseverance s'est illustré le 18 février 2021 par un atterrissage sans faille au fond du cratère Jezero, le paysage qui l'entoure tient davantage de la plaine monotone que du massif montagneux. À l'inverse, l'expédition de Curiosity, qui arpente la planète rouge depuis le 6 août 2012, prend des allures de randonnée d'aventure.

Depuis les flancs du mont Sharp (officiellement Aeolis Mons), le rover américain a envoyé une carte postale (ci-dessus) le 5 mars 2021, soit au 3049e jour martien de son expédition.
vfgtyh
© NASA/JPL-CALTECH/MSSS/P. HAMMOND
LES FLANCS DU MONT SHARP VUS PAR CURIOSITY.
Pour obtenir ce panorama, trois images prises par la caméra Mastcam ont été assemblées et colorisées par Paul Hammond, coutumier du traitement d'images martiennes. Au premier plan sur la gauche, l'on peut voir une partie du mont Mercou, une butte stratifiée haute de 7 m et large de 15 m, dont Thomas Appéré a également brossé le portrait, à partir de photos prises par Curiosity le même jour.

Près de 25 kilomètres au compteur

En bientôt neuf ans de mission, Curiosity a parcouru une distance de 24,88 km. Si les premières années de sa mission se sont déroulées dans l'immense plaine du cratère Gale, dont le diamètre vaut 154 km, le rover de la Nasa a commencé en avril 2017 l'ascension de la base du mont Sharp, haut de 5500 m.

En mars 2020, un panorama record de 1,8 milliard de pixels était dévoilé par la Nasa. À notre connaissance, l'environnement aujourd'hui exploré est le plus escarpé dans lequel un rover martien n'ait jamais eu à progresser. Même Spirit, qui avait gravi les Columbia Hills, dans le cratère Gusev, n'avait pas rencontré de reliefs aussi marqués.

bhgt
© Nasa/JPL-Caltech/MSSS/T. Appéré
Le mont Mercou visité par Curiosity au 3049e jour martien (ou sol) de sa mission. Pleine résolution ici.
gtyh

Position de Curiosity au 3049e jour martien (ou sol) de sa mission.
Suivre sa position en temps réelle ici.