nova cassiopaea
© Yuji Nakamura, NAOJ
La nova V1405 Cas à proximité de l’étoile bêta Cassiopée, connue aussi sous le nom de Caph.
Les astronomes ont d'abord considéré les novas comme de nouvelles étoiles -- d'où leur nom. Elles ne le sont pas. Ce sont simplement des étoiles qui deviennent soudain extrêmement brillantes, augmentant leur éclat de manière spectaculaire. Avant qu'il ne revienne ensuite à la normale. Juste le temps d'une colossale explosion thermonucléaire.


Et il y a quelques jours, l'Astronomer's Telegram a signalé, dans la constellation de Cassiopée, l'apparition de l'une de ces novas. Baptisée V1405 Cas et d'une magnitude d'environ 7.6, elle serait aujourd'hui visible à l'aide de simples jumelles. Vous la trouverez non loin de l'étoile bêta Cassiopée.

Selon les astronomes, V1405 Cas serait le résultat d'une explosion à la surface d'une naine blanche qui évoluerait avec une compagne de la séquence principale sur une orbite proche. Une naine blanche qui aurait siphonné l'hydrogène de sa compagne jusqu'à ce qu'il devienne suffisamment chaud et dense pour que des réactions de fusions nucléaires s'y déclenchent, libérant une énorme quantité d'énergie dans l'espace.

L'étoile qui a donné naissance à V1405 Cas pourrait être la variable à éclipses CzeV3217, à quelque 5.500 années-lumière de la Terre.

nova 1 cassiopaea
© NRoytman Photography, Adobe Stock
Une nova peut être observée à proximité de l’étoile bêta Cassiopée.