Un octogénaire francilien vacciné contre la Covid-19 demandait au Conseil d'État de ne plus être soumis au confinement. Sa requête a été rejetée. Pourquoi le Conseil d'État vient-il de refuser de déconfiner tout de suite les personnes vaccinées ?
Conseil d'État France
© Francois Bouchon / Le Figaro
« Double vacciné, le requérant m'a saisi, avec ma consœur, pour demander la fin du confinement pour les personnes double vaccinées », explique au Figaro maître Henri de Lagarde.
Décision du Conseil d'État :
« Si le vaccin ne fonctionne pas, les personnes vaccinées sont celles qui sont le plus exposées aux formes graves et aux décès. »
Selon l'article du Figaro,
Le juge des référés du Conseil a rejeté la demande du requérant. Les mesures mises en cause « ont été motivées [...] par la nécessité de freiner la diffusion du virus », rappelle-t-il dans sa décision. Or, « pour efficace que soit la vaccination [...], elle n'élimine pas complètement la possibilité que les personnes vaccinées demeurent porteuses du virus ». Les individus vaccinés risquent donc de demeurer contagieux et pourraient participer à la propagation de l'épidémie, s'ils sont autorisés à ne plus être confinés.
Véran citation vaccins 31.03.2021
Voici avec Ema Krusi les arguments hallucinants du ministre de la Santé français contre un octogénaire vacciné. Vous ne pourrez plus dire « je ne savais pas »...