À la question : est-ce que le passeport vaccinal ou le pass sanitaire est une mesure liberticide? La réponse est oui. D'une part, parce que le flicage est devenu de plus en plus prépondérant, faisant parti de la vie quotidienne que tout un chacun subit tous les jours et d'autre part, parce que les libertés ne sont plus des droits naturels. Elles sont totalement conditionnées par une surveillance toujours plus active.
yuio
Radars, caméras dans les rues, GPS, géolocalisation, traçage, flicage et censure des réseaux sociaux, il ne manquait que le pass sanitaire pour anéantir le peu d'individualité qui existait encore.

Avec la puce que l'on va bientôt nous inoculer sous la peau, la chape de plomb va bientôt se refermer, et quand toutes nos possibilités de choix auront disparu, nous ne serons plus libres du tout. Bienvenu dans le monde docile du 21e siècle. Malraux avait dit que ce siècle serait spirituel ou pas. C'est assurément le contraire, et l'on pourrait définir ce siècle comme étant celui de la « stupidité servile ».

Les raisons d'un pass sanitaire ne sont pas liées à la santé. L'âge moyen des décès par la Covid-19 est de 82 ans, l'âge médian étant de 85 ans. La surmortalité due à la Covid-19 est négligeable pour les personnes de moins de 65 ans. La vérité est donc ailleurs. Contrepoints 9 mars 2021 : Pourquoi il faut s'opposer à un Pass sanitaire?

Suite à l'envoi de ma lettre contre le vote du passeport sanitaire à l'ensemble des sénateurs, un des élus m'a fait remarquer et je le cite :
« ... Que les cas d'utilisation de cette attestation sanitaire seront concentrés sur les plus grands rassemblements, certainement au-dessus de 1000 personnes... N'apparaîtront sur ce document que les noms, prénoms, dates de naissances, résultats du test ou certificat de vaccination et la date et l'heure de cet acte... Aucune information d'ordre personnel autre que celles-ci ne seront ainsi consultables... Il convient d'ajouter à ce tableau l'accord conclu entre les États de l'Union européenne pour qu'un pass analogue permette les déplacements des Européens dans les divers lieux de l'Union. Cet accord, qui a été soumis à des conditions strictes de protection des données personnelles, représente évidemment un progrès dans la sortie de crise qui répond aux divers motifs de déplacement et il démontre l'utilité de ce dispositif élargissant les libertés concrètes de tous... »
Pour vos voyages futurs dans le monde, à part utiliser votre « jet personnel » et emprunter la sortie VIP sans contrôles des aéroports, ce n'est pas gagné. À n'en pas douter, ce pass sanitaire sera plus tard, appliqué aux rassemblements de plus de 6 personnes. Quant à la sécurité de vos informations personnelles, elles sont déjà, via votre carte vitale, dans la banque de données d'une société privée.

Elise Lucet, « Cash Investigation », jeudi 20 mai France 2 : extraits :

« ... L'enquêtrice est tombée sur cette autorisation de la CNIL qui a été donnée à une société privée qui est juste le leader mondial des data de santé dans le monde qui s'appelle IQVIA*... Donc IQVIA a eu l'autorisation de passer un partenariat avec les pharmacies ce qui fait qu'à chaque fois que vous présentez votre carte vitale dans une pharmacie, toutes les données de ce que vous achetez médicaments ou parapharmacie, absolument tout, va dans un logiciel... »

« ... Des informations qui sont transmises sans aucun consentement, donc illégalement... Normalement, on devrait absolument vous prévenir et demander votre consentement, c'est obligatoire. Le consentement explicite, c'est dans la loi, on doit vous le demander. Or moi, j'ai fait le test, on a fait le test dans 200 pharmacies... Petite précision : ils vous disent que ces données de santé sont « anonymisées », c'est-à-dire qu'il n'y a plus le nom et le prénom. Le problème, c'est que dans l'enquête de Cash investigation, on prouve que cette anonymisation par le nom et le prénom, c'est faux ».

Plus besoin de pousser plus avant la démonstration. Le vote de ce « Pass sanitaire » est un pas de plus vers le fond de l'abîme « démocratique ».

Ceux qui ont voté « pour » auront sur la conscience les répercussions sur les générations futures.
Claude Janvier
Co-auteur avec Jean-Loup Izambert du livre « Le virus et le président« . IS édition. www.is-edition.com
* IQVIA est un leader mondial dans l'utilisation des données, de la technologie, de l'analyse avancée et de l'expertise humaine pour aider les entreprises des sciences de la vie à faire progresser les soins de santé et la santé humaine. But : Contribuer à mettre en place un système de santé plus moderne, plus efficace et plus efficient. .