Certains se souviennent peut-être du fameux TAFTA, le TransAtlantic Free Trade Agreement, ou traité de libre-échange transatlantique, qui avait fait une telle polémique que la Commission Européenne et Donald Trump décidèrent d'un commun accord de l'enterrer. Miracle ! par l'opération du Saint-Esprit, et dans l'indifférence générale, un dispositif proche du TAFTA vient d'être remis sur pied. Il s'agit du TTC, le Trade and Technology Council, qui devra négocier par petits groupes des dispositions de libre-échange. Comment est revenu par la fenêtre un dispositif qui était sorti par la porte.

biden



Le retour du TAFTA, c'est maintenant. L'affaire est passée inaperçue au milieu des grandes déclarations d'amour entre Biden et l'Europe, et pourtant, elle est beaucoup plus avancée qu'on ne pourrait l'imaginer.

Un accord qui crée un nouveau TAFTA...

Dans les multiples points exposés par la déclaration commune entre les Etats-Unis et l'Union Européenne à l'issue du Sommet Transatlantique, le chapitre consacré au renforcement du « commerce, de l'investissement et de la coopération technologique » ne cache nullement ses grands principes de fonctionnement : le TTC, Trade and Technology Council, sera le bras armé de cette nouvelle coopération qui visera à supprimer le maximum de barrières douanières entre les deux côtés de l'Atlantique.

Un contournement des opinions publiques

Pour éviter les désagréments du grand barnum produit par un traité global, où les opinions publiques ruent dans les brancards, le dispositif retenu sera beaucoup plus confidentiel, du moins à ses débuts.
The TTC will initially include working groups with agendas focused on technology standards
cooperation (including on AI, Internet of Things, among other emerging technologies), climate and
green tech, ICT security and competitiveness, data governance and technology platforms, the
misuse of technology threatening security and human rights, export controls, investment screening,
promoting SMEs access to, and use of, digital technologies, and global trade challenges. It will also
include a working group on reviewing and strengthening our most critical supply chains. Notably,
we commit to building an EU-US partnership on the rebalancing of global supply chains in
semiconductors with a view to enhancing EU and US respective security of supply as well as
capacity to design and produce the most powerful and resource efficient semiconductors.
Des petits groupes de travail, plutôt que de grandes réunions, et une attention marquée pour les standards technologiques plutôt que pour les grands principes.

La négociation devrait donc avancer dans l'ombre, de façon invisible...

Biden et le retour du multilatéralisme

Chacun aura compris que le départ de Trump et l'arrivée de Biden permettent de remettre le multilatéralisme commercial au coeur de la vie internationale. La série de sommets qui vient de se dérouler l'a montré : les machines technocratiques qui rêvaient de prendre une revanche sur le « populisme », le « complotisme », et autres mots désagréables, ne laisseront pas passer le coche cette fois-ci et entendent bien rattraper le temps perdu.