asteroide le plus rapide

l fait le tour du Soleil en seulement 113 jours. Le 13 aout 2021, un nouvel astéroïde a été repéré depuis l’observatoire de Cerro Tololo, au Chili. Son orbite pourrait trahir une ancienne comète.
L'astéroïde le plus rapide du Système solaire vient d'être découvert par l'astronome américain Scott S. Sheppard grâce à la Dark Energy Camera, installée sur le télescope de 4 m de l'observatoire Cerro Tololo au Chili. Baptisé 2021 PH27, l'astre mesure 1 km de diamètre et boucle son orbite autour du Soleil en seulement 113 jours.

C'est la plus courte période de révolution pour un astéroïde, et la seconde plus petite pour un corps du Système solaire après Mercure (88 jours). 2021 PH27 vient si près de notre étoile — 20 millions de kilomètres — que sa température de surface doit approcher les 480 °C. Une chaleur telle que même le plomb peut fondre.

asteroide 2021 PH27

L'orbite de 2021 PH27, par Katherine Cain et Scott Sheppard
Selon les premiers calculs, il ne devrait pas rester très longtemps sur son orbite. Comme celle-ci croise celles de Mercure et de Vénus, il percutera probablement l'une des deux planètes d'ici quelques millions d'années. Leur influence gravitationnelle pourrait aussi l'entrainer vers le Soleil, voire l'éjecter de sa trajectoire.

Une comète éteinte ?

Selon Sheppard et ses collègues, 2021 PH27 a probablement été délogé de la Ceinture d'astéroïdes (entre Mars et Jupiter) par l'influence gravitationnelle des planètes intérieures. Il y a cependant une autre hypothèse. Comme l'orbite de 2021 PH27 est très inclinée, de 32°, par rapport au plan du Système solaire, il pourrait aussi s'agir d'une comète éteinte en provenance du Nuage d'Oort. Elle aurait été capturée sur son orbite actuelle après un passage auprès de Mars, la Terre ou une autre planète rocheuse.


Ce gif présente la découverte de l'astéroïde 2021 PH27, que Scott S. Sheppard a trouvé sur des images du
télescope de 4 m de l'observatoire Cerro Tololo au Chili.


En étudiant des corps comme 2021 PH27, les scientifiques espèrent mieux comprendre la mise en place du Système solaire et son architecture. Des observations futures de l'astéroïde nous éclaireront davantage sur ses origines. Cependant, ce ne sera pas avant le début de l'année 2022 ; le petit astre vient de passer de l'autre côté du Soleil, rendant son observation impossible pour le moment.