(Los Llanos De Aridane) Un volcan en éruption sur une île espagnole au large de l'Afrique du Nord-Ouest a ouvert deux nouvelles fissures sur son cône vendredi et a expulsé de la lave, les autorités signalant une activité « intense » dans la région.

volcan canaries
© PHOTO DANIEL ROCA, ASSOCIATED PRESS
Le volcan était « beaucoup plus agressif », près de deux semaines après son éruption sur l’île de La Palma.
Les nouvelles fissures, distantes d'environ 15 mètres, ont envoyé des traînées de roche en fusion rouge et orange vers la mer, parallèlement à un flux antérieur qui a atteint l'océan Atlantique plus tôt cette semaine.

Le volcan était « beaucoup plus agressif », près de deux semaines après son éruption sur l'île de La Palma, a déclaré Miguel Ángel Morcuende, directeur technique du service d'intervention d'urgence des îles Canaries.

Pendant la nuit, les scientifiques ont enregistré huit nouveaux tremblements de terre d'une magnitude allant jusqu'à 3,5.

volcan canaries
© PHOTO DANIEL ROCA, ASSOCIATED PRESS
Les nouvelles fissures, distantes d’environ 15 mètres, ont envoyé des traînées de roche en fusion rouge et orange vers la mer.
Des responsables ont déclaré que l'éruption a envoyé du gaz et des cendres jusqu'à 6000 mètres dans les airs.

L'évacuation rapide de plus de 6000 personnes depuis l'éruption du 19 septembre a permis d'éviter des pertes.

Une nouvelle zone de lave solidifiée où la roche en fusion se jette dans la mer s'étend sur plus de 20 hectares.

Les autorités surveillaient la qualité de l'air le long du littoral. Le gouvernement de La Palma a déclaré que les niveaux de dioxyde de soufre dans la zone ont augmenté, mais ne représentent pas une menace pour la santé.

Cependant, le gouvernement de la région a conseillé aux résidents locaux de rester à l'intérieur. Il a également recommandé aux habitants de l'île de porter des masques et des lunettes de protection contre les fortes chutes de cendres volcaniques.

Selon les scientifiques, le volcan a émis jusqu'à présent quelque 80 millions de mètres cubes de roche en fusion, soit plus du double de la quantité produite lors de la dernière éruption sur l'île, en 1971.

La lave a jusqu'à présent détruit ou partiellement détruit plus de 1000 bâtiments, y compris des maisons et des infrastructures agricoles, et enseveli environ 709 hectares.

La Palma, qui abrite environ 85 000 habitants qui vivent principalement de la culture fruitière et du tourisme, fait partie des îles volcaniques des Canaries, un archipel au large du nord-ouest de l'Afrique qui fait partie du territoire espagnol.

L'île mesure environ 35 kilomètres de long et 20 kilomètres à son point le plus large. La vie a continué comme d'habitude sur la plupart de l'île pendant que le volcan est actif.