volcan la palma
© Capture d'écran YouTube
Les blocs de roche traînés par la coulée de la lave sont impressionnants.
L'activité du volcan Cumbre Vieja ne donne toujours pas de signes de ralentissement ce mardi 12 octobre. Poussée par de nouveaux effondrements au niveau du cratère principal le week-end dernier, la lave expulsée reste très fluide et très puissante.

D'énormes blocs dits "erratiques" sont désormais en train d'être emportés vers la mer par l'impressionnante coulée de lave formée depuis ce week-end. Le terme erratique est employé pour désigner ces fragments de roche "flottants", parfois de très grosse taille et qui ne peuvent résister à la puissance de la lave expulsée par le volcan Cumbre Vieja.


D'impressionnants blocs incandescents traînés par la coulée de lave.


Car ce qui est à signaler, c'est en effet l'imposante taille de ces blocs de roche incandescente observés depuis ces dernières heures sur les flancs du volcan. Selon les scientifiques présents sur place, ces rochers s'avèrent très imposants, parfois aussi grands qu'un immeuble de trois étages.


L'institut géologique d'Espagne (IGME) a publié une vidéo prise à proximité d'une des nouvelles coulées de lave sur laquelle on peut voir la taille des blocs entraînés par la puissance de la rivière de lave, certains rochers d'une taille "équivalente à une maison", indiquent les agents de l'IGME.

Activité sismique

Les phénomènes sismiques se poursuivent également avec au cours des dernières heures, un nouveau séisme d'une magnitude de 4,1 sur l'échelle de Richter sur l'île de La Palma, et dont l'épicentre se trouvait à une profondeur de 13 kilomètres.


L'Institut Géographique National (IGN) a localisé durant les premières heures de ce mardi 18 mouvements sismiques sur l'île canarienne de La Palma, dont le plus important a atteint 3,7. Sur les 18 mouvements sismiques localisés ce mardi, 11 se sont produits à Fuencaliente, 5 à Mazo et 2 à Tazacorte. 8 tremblements de terre ont été enregistrés à une magnitude supérieure à 3. Un essaim sismique de plus selon les experts tandis que la population doit désormais cohabiter avec des phénomènes de plus en plus fréquents.

Les deltas de lave progressent dangereusement

Le delta de lave qui s'est formé sur l'océan continue d'augmenter et devrait bientôt atteindre une zone plus profonde laissant craindre un effondrement de la partie avant de cette plateforme. Les experts redoutent "l'émission de gaz et d'explosions", en plus de "quelques vagues de petites dimensions" provoqués par ce phénomène désintégration.

L'intensité du volcan se maintient

Enfin, l'activité effusive du volcan, alimentée par le nouvel effondrement du cône du cratère, reste très intense. Des quantités importantes de lave continuent d'être expulsées et de dévaler les flancs du volcan laissant craindre également de nouvelles destructions. ce mardi 12 octobre, la lave recouvre 595 hectares de terre sur l'île de La palma, soit quatre de plus que lundi.