Que peuvent donc bien être ces deux formes sphériques de couleur métallique qu'un ouvrier viticole d'Épernay a observées dans le ciel samedi dernier, en pleine journée, alors qu'il quittait une zone commerciale de Pierry ? À ce jour, le mystère reste entier...

sphères épernay

La photo, prise dans la zone des Forges à Pierry, laisse apparaître deux boules couleur argent qui semblent flotter dans l’air.
Samedi dernier, Christophe Keranger assure avoir été témoin d'un drôle de phénomène dans le ciel. Alors qu'il quittait la zone commerciale des Forges, à Pierry, ce Sparnacien a fait une observation inhabituelle. Il était environ 17 h 15.


« J'ai été témoin de la présence de deux objets volant à basse altitude, environ 200 à 300 mètres de haut par rapport au sol », révèle cet ouvrier viticole demeurant à Épernay.

« Les objets étaient de forme ronde et métallique et ils se déplaçaient tranquillement de droite à gauche et de bas en haut tout en se rapprochant l'un de l'autre », poursuit-il.
Que faire lorsque l'on est témoin d'un ovni ?

Les conseils de Jean-Luc Lemaire, ufologue qui a notamment été enquêteur auprès du Centre national d'études spatiales de Toulouse. « Prendre des photos, des films mais éviter le zoom car cela détériore tout, après on a un mal de chien à traiter les images. Noter l'heure exacte, la direction, essayer de prévenir des personnes que l'on connaît pour avoir plusieurs témoignages pour voir les concordances. Ensuite deux possibilités : faire appel à un enquêteur privé comme moi ou un enquêteur officiel au Geipan ou le service du Cnes à Toulouse. Soit on arrive à l'expliquer et on l'explique au témoin, soit on n'y arrive pas et là, ça restera avec un point d'interrogation, sans parler forcément d'extraterrestres. Environ 10 % des cas restent inexpliqués. »
Intrigué, il a décidé quelques jours plus tard de contacter notre rédaction pour savoir si d'autres personnes avaient vu ces objets volants non identifiés (Ovnis). L'homme, qui reste le seul à nous les avoir signalés, ne semble pas coutumier de ce genre de faits. « Ça m'est déjà arrivé une ou deux fois de voir des choses bizarres dans le ciel mais pas comme ça, là, il n'y a pas photo ! », s'exclame Christophe qui se demande quelle « entité » peut bien être à l'origine de ces étranges boules argentées.

Un fragment d'engin spatial ?

Il a d'ailleurs fait quelques recherches. « Ces ovnis sont vus dans le monde entier, il suffit de se renseigner sur internet », lance-t-il. Effectivement, plusieurs articles mentionnent des boules métalliques qui seraient tombées, en Namibie en 2011, ou plus récemment, au Vietnam, en 2016.

Parmi les hypothèses avancées, il était notamment question de fragments d'engin spatial... Si c'est le cas pour les deux boules observées par Christophe Keranger, reste à savoir où elles ont bien pu atterrir...
Jean-Luc Lemaire (ufologue) : « La plupart du temps, ça s'explique dans le quart-d'heure »

Que pensez-vous de ces photos ?

Ce qui est assez intéressant et rare c'est qu'apparemment ce sont des observations faites de jour alors que la plupart du temps, c'est de nuit. Elles sont sous la couche de nuages donc on pourrait penser qu'il s'agit de drones mais pas avec une telle luminosité... Concernant la couleur, on ne peut pas parler de réverbération, je ne vois pas ce qui pourrait se refléter de cette façon. C'est vraiment bizarre...

Vous a-t-on déjà soumis des photos avec des objets de ce type ?

Non, je n'ai aucun dossier qui ressemble à ça. Je suis assez souvent sollicité mais la plupart du temps, ça s'explique dans le quart d'heure. Ce sont souvent des observations nocturnes : ça peut être des confusions avec la station spatiale ISS ou même des planètes comme Vénus ou Mars.

Pensez-vous qu'il puisse s'agir de ballons de baudruche ?

De jour, il fait encore trop chaud. Le soir, c'est possible quand on allume des lanternes électives, c'est un peu le principe de la montgolfière, ça chauffe de l'air et le ballon monte. Mais en pleine journée, c'est très peu probable. Et puis la couleur ne correspond pas, elle serait plutôt orangée.