la palma
© Capture d'écran YouTube
Cette situation d'activité alternative ne signifie cependant pas forcément que l’éruption prendra bientôt fin.
Le volcan Cumbre Vieja a enregistré une forte activité explosive lundi après-midi avant de rentrer à nouveau dans une phase d'accalmie depuis ce mardi matin.

Après une augmentation de son activité lundi, le volcan est à nouveau plus calme ce mardi comme en témoignent les images prises par le Centre national de volcanologie des îles Canaries (INVOLCAN).


Des images en drone publiées ce mardi matin montrent l'étendue de lave qui recouvre désormais l'île de La Palma.



Ce mardi, le trafic aérien vers l'île espagnole de La Palma a de nouveau été interrompu mardi en raison de l'éruption volcanique. Une forte concentration de cendres volcaniques est présente dans l'air et est soufflée vers l'est par le vent, en direction de l'aéroport.


Quant aux flux de lave, ils continuent d'émettre et de recouvrir la terre de l'île de La Palma. La majeure partie de la lave se déplace à travers les coulées principales qui finissent par se déverser dans l'océan.

Le Centre national de volcanologie ou Institut de volcanologie des îles Canaries (INVOLCAN) rapporte aussi que l'activité sismique a marqué une pause. "Lundi, il n'y a eu aucune secousse volcanique à Cumbre Vieja. Mais cela n'implique pas la fin de l'éruption sur La Palma car ce genre d'interruption a déjà été observée et suivie d'une nouvelle augmentation de l'activité". Cependant, "c'est le plus long intervalle sans tremblement depuis le début de l'éruption", rapporte Involcan.


L'Institut Géographique National d'Espagne (IGN) a en effet localisé 63 mouvements sismiques à La Palma durant les premières heures de ce mardi , et le plus important a atteint 3,1 de magnitude sur l'échelle de Richter à Fuencaliente, à une profondeur de 11 kilomètres et qui a été ressenti par la population vers 6 h 30. De même, un autre tremblement de terre de magnitude de 2,9 a été ressenti à 8 h14 et à 39 kilomètres de profondeur, à Mazo.

Les séismes de ce mardi se sont produits à des profondeurs comprises entre 39 et 3 kilomètres.