Un puissant séisme s'est produit dans la nuit de lundi à mardi, au large de la côte ouest de Chypre. Aucune victime ou dégât n'a été signalé jusqu'ici.

chypre
© (Image d’illustration) (photo: AFP)
Le séisme s’est produit au large de la ville de Polis.
Un séisme de magnitude 6,6 s'est produit mardi, à l'aube, en Méditerranée, au large de la côte ouest de Chypre, a annoncé l'institut sismologique américain (USGS), sans qu'aucune victime ou dégât ne soit signalé dans un premier temps. Le séisme s'est produit à 3h07 locales (2h07 au Luxembourg) à une profondeur de 19,6 km, à 48 km au large de la ville de Polis, a indiqué l'USGS. Selon une évaluation préliminaire de cet institut, la probabilité pour que cette secousse ait fait des victimes ou des dégâts est faible.

Le tremblement de terre a été fortement ressenti par la population dans de nombreux endroits à travers Chypre. Dans la capitale Nicosie, à 130 km de l'épicentre, quelques habitants sont descendus dans la rue, au milieu de la nuit. « C'était effrayant. Tout l'immeuble tremblait de façon interminable. J'ai pensé que ça n'allait jamais finir », a raconté à l'AFP, un habitant de Nicosie.

« Cela a duré vraiment longtemps »

« Nous étions au lit et ça nous a réveillés, cela a duré vraiment longtemps », a également raconté Carol Bailey, une habitante de Phinikaria, près de la ville de Limassol, dans le sud de l'île. Le Centre de sismologie euro-méditerranéen (CSEM) a pour sa part évalué la magnitude du séisme à 6,5 et la profondeur à 51 km.

Chypre est située dans une zone d'intense activité sismique, en bordure de la ligne de rencontre de la plaque tectonique eurasienne avec la plaque africaine, mais les tremblements de terre d'une telle puissance y sont rares. Le 9 octobre 1996, un séisme d'une magnitude de 6,8 avait fait deux morts et endommagé des dizaines de bâtiments dans les villes côtières de Paphos et Limassol. Le 10 septembre 1953, un séisme de magnitude 6,3 avait fait 40 morts, détruisant des centaines de maisons, notamment dans la région de Paphos.