Un message - qu'on croirait tiré de 1984, le film - qui devrait faire réfléchir les millions de double et triple vaccinés, qui sont aussi les cobayes inconscients et bon marché de l'empereur mondialiste Bourla 1er. Mais l'information, chez les désinformés, c'est comme la poisse au foot : quand ça veut pas rentrer, ça veut pas rentrer ! Le multimilliardaire nous explique donc ici que sans la troisième dose, les deux premières sont en quelque sorte inefficaces...

bourrelet

Albert Bourla de la Secte Pfizer en direct sur BFMTV. Les scientologues n'ont qu'à bien se tenir.
« Nous savons que deux doses de vaccin offrent une protection très limitée. Trois doses offrent une protection raisonnable contre les hospitalisations, contre la mortalité, et une meilleure protection contre les contaminations... »