Image

MERCREDI 1ER JUIN, INSTITUT VETERINAIRE DE HANOVRE. Bactérie tueuse : un chercheur prépare des tests pour tenter d'identifier l'origine de la contamination.
AFP/CAROLINE SEIDEL
La souche d'Escherichia coli enterohémorragique (Eceh), responsable de 18 morts, dont 17 en Allemagne a été identifiée. D'après des recherches menées par des scientifiques allemands et chinois, la bactérie particulièrement résistante est «issue d'une combinaison de gènes jusqu'ici inédite», selon Holger Rohde, bactériologiste à l'hôpital de Hambourg-Eppendorf (UKE).

Elle ressemble à la souche rare de l'Eceh «0104:H4 (Stx2-positive, eae-négative, hly-négative, ESBL, aat, aggR, aap)» que le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC) avait identifié jeudi en milieu de journée mais elle est «une sorte de clone hybride» pour reprendre l'expression employée par le site du magazine allemand «Spiegel». Elle a en effet acquis des gènes d'Escherichia coli d'une autre souche. Ce qui pourrait expliquer son agressivité. Le malade produit bien plus de toxines avec cette forme d'Eceh qu'avec les autres agents pathogènes connus jusqu'ici. D'où les graves troubles rénaux dont souffrent les malades atteints du syndrome hémolytique et urémique (SHU).

Si l'OMS avait émis un doute quant à la totale nouveauté de la bactérie, elle finalement indiqué qu'elle n'a jamais isolé cette souche sur un patient. Les gènes qui la composent, eux , sont connus. ce qui devraient aider les chercheurs alors qu'on ne sait toujours pas quand ni comment la contamination s'est opérée. Néanmoins, la région de Hambourg est considérée désormais comme le foyer de l'épidémie. Dans tous les cas déclarés, même aux Etats-Unis, les patients ont un moment transité par la ville hanséatique, deuxième ville allemande, ou ses environs.

Alors que les dernières analyses disculpent le concombre espagnol, ainsi que les autres produits espagnols, la Russie a décidé d'interdire jeudi l'importation de légumes frais de tous les pays de l'Union européenne. Bruxelles a demandé en fin d'après-midi la levée immédiate de cette mesure. D'autres pays ont pris des mesures protectionnistes.