teide volcan espagne
© Pixabay
Le Teide domine toute l'île de Tenerife aux Canaries.
Un an après celui de La Palma, un autre volcan des Canaries pourrait entrer en éruption.

Avec un sommet pointé à 3 715 m d'altitude, le Teide est le point culminant de toute l'Espagne mais aussi le plus haut volcan d'Europe. Situé sur l'île de Tenerife, aux Canaries, le Teide n'a plus connu de véritable activité volcanique depuis... 1909.

Mais, un an après l'éruption majeure de la Cumbre Vieja, sur l'île voisine de La Palma, le Teide sera-t-il en train de sortir d'un long sommeil?

L'institut volcanologique des Canaries (Involcan) surveille de très près les derniers relevés qui font état d'un essaim sismique avec une centaine de petits tremblements de terre enregistrés entre le 25 et le 28 novembre avec de faibles magnitudes (1,3 au maximum).

Bien qu'il s'agisse de secousses mineures, ce qui interpelle, c'est leur localisation, autour du Teide qui n'avait plus enregistré pareille activité sismique depuis très longtemps.

Involcan indique avoir observé, « depuis juin 2017, une augmentation de la fréquence d'apparition de petits essaims sismiques à Tenerife ».
« Cette sismicité reflète probablement un processus de pressurisation du système volcanique hydrothermal lié à l'injection de gaz d'origine magmatique dans le système. Ce processus, qui a commencé en 2016, se manifeste également par une augmentation des émissions diffuses de dioxyde de carbone (CO2), émanations non visibles à l'œil humain, dans le cratère du Teide depuis novembre 2016 ».

Toutefois, l'institut de volcanologie ne remarque « aucune déformation significative du terrain pendant cette période » et précise qu'il est donc
« peu probable qu'un système magmatique superficiel soit impliqué directement ».

13 éruptions en 2 000 ans

En 1909, lors de sa dernière éruption, le Teide n'avait pas causé de dégâts à la population mais avait dispersé des cendres dans une zone où résident désormais plus de 200 000 personnes et où se situent deux aéroports (Tenerife Nord et Sud).

Au total, le Teide est entré 13 fois en éruption lors des 2 000 dernières années. En 1798, elle avait duré du 9 juin au 8 septembre, soit la plus longue éruption connue du volcan de Tenerife. Selon les rapports, le Teide n'aurait pas recraché de magma depuis environ 1 000 ans.
La probabilité d'assister à une éruption du type de celle de La Palma, l'an dernier, est donc très faible.

Toutefois, les experts surveillent le Teide depuis qu'une étude de l'Université de Grenade, en 2009, a assuré que si une éruption se produisait dans la structure même du volcan, celle-ci « serait très violente ». Et pour cause, les chiffres du Teide donnent le vertige. Il est le troisième volcan le plus haut au monde si l'on prend en compte la structure volcanique depuis le fond marin. Il dépasse ainsi les 7 000 mètres au total.