Bienvenue à Sott.net
sam., 31 oct. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Sons étranges

Snowflake Cold

Résumé SOTT - Janvier 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres

Traduction : SOTT

Des échouages ​​massifs de baleines en Inde et en Europe du nord-ouest - Record de blizzard nommé « Snowzilla » grâce à la tempête hivernale Jonas dans le Nord-Est étasunien - Une vague de froid record pour l'Extrême-Orient et l'Asie du Sud-Est apportent de la neige au Vietnam, à Taïwan et dans le sud de la Chine - La première chute de neige enregistrée au Koweït - De graves inondations dans le centre des États-Unis, au Royaume-Uni et dans de nombreux autres lieux - Le premier cyclone du Pacifique enregistré, et le premier ouragan de l'Atlantique si tôt dans la saison depuis 1938 - Séismes majeurs en Russie extrême-orientale et en Alaska - Des éruptions volcaniques importantes en Amérique centrale, en Russie extrême-orientale et en Antarctique.
Avalanche
© Sott.net

Megaphone

Des sons étranges ont fait trembler le Maroc

La Maroc a été frappé début janvier par une vague de sons étranges qui suscite les plus folles spéculations. C'est le dernier épisode en date d'une série de phénomènes survenus partout dans le monde mais qui demeure pour l'instant sans explication.


Du 3 au 5 janvier, le Maroc a été touché par une vague de sons étranges ou Bruits Non Identifiés (BNI) selon un terme francophone en usage. Bien que ce phénomène soit répandu dans le monde, ces bruits inexpliqués, sinistres et étrangement mélodieux, ont été si spectaculaires que tout le pays en parle. D'autant que les sons ont retenti non pas dans quelque région isolée du royaume chérifien mais au coeur des grandes villes: Casablanca, Rabat, Sale, Tanger, Marrakech et Agadir énumère « Aujourd'hui Maroc ».

Commentaire: Dans un précédent article, Laura Knight-Jadczyk a tenté d'expliquer ces phénomènes sonores très étranges, souvent nommés « sons apocalyptiques » pour leur similitude que l'on retrouve dans l'Évangile éponyme, appelés aussi sons « électrophoniques ». On retrouve la théorie développé dans le livre Les cornes de Moïse, L'Histoire secrète du Monde - Tome II :
[...] les météores en chute génèrent des signaux radio très basse fréquence [TBF] qui filent vers le sol à la vitesse de la lumière où ils font vibrer quantité de choses dans l'environnement, de vos lunettes jusqu'à vos cheveux ! Cela signifie, qu'au moment précis où vous voyez le météore, vous pouvez aussi entendre des crépitements, des sifflements ou des crissements ; comme des bruits d'avion à réaction ou autre. C'est-à-dire que vous n'entendez pas réellement le son du bolide mais plutôt le son des objets environnants qui vibrent en réaction à l'intense émission TBF du bolide. C'est aussi pourquoi une personne peut entendre le phénomène et pas une autre.
[...]
S'il vous en faut un peu plus sur le comment et le pourquoi de ce phénomène, l'idée est que la turbulente queue de plasma derrière le bolide interagit avec le champ magnétique de la Terre, le tort et le déforme, et ensuite, quand le champ se relâche en quelques millisecondes, il émet les ondes TBF. Évidemment, des détails tels que les angles de rentrée et la turbulence sont probablement impliqués, ce qui pourrait expliquer pourquoi toutes les météorites ne produisent pas de son mais que beaucoup le font. Des champs électromagnétiques d'extrême basse fréquence (EBF) ou TBF peuvent aussi être générés par des explosions de comète ou de météore, de la même manière qu'une explosion nucléaire génère une impulsion électromagnétique.



Bizarro Earth

Sons atmosphériques étranges à Chicoutimi, Québec, Canada

J'avais entendu qu'il y avait des bruits bizarres à plusieurs endroits dans le monde... mais on sait, sur Internet, il peut y avoir n'importe quoi. Vous savez quoi ? Je sais maintenant que ce n'est pas des farces et j'ai enregistré pour vous ce que j'ai entendu ce matin à Chicoutimi (Québec).
Sons étranges dans le ciel
© YouTube
Quelqu'un d'autre a enregistré la même chose que moi dans la même ville.


Commentaire : Dans un précédent article, Laura Knight-Jadczyk a tenté d'expliquer ces phénomènes sonores très étranges, souvent nommés « sons apocalyptiques » pour leur similitude que l'on retrouve dans l'Évangile éponyme, appelés aussi sons « électrophoniques ». On retrouve la théorie développée dans le livre Les cornes de Moïse, L'Histoire secrète du Monde - Tome II :
[...] les météores en chute génèrent des signaux radio très basse fréquence [TBF] qui filent vers le sol à la vitesse de la lumière où ils font vibrer quantité de choses dans l'environnement, de vos lunettes jusqu'à vos cheveux ! Cela signifie, qu'au moment précis où vous voyez le météore, vous pouvez aussi entendre des crépitements, des sifflements ou des crissements ; comme des bruits d'avion à réaction ou autre. C'est-à-dire que vous n'entendez pas réellement le son du bolide mais plutôt le son des objets environnants qui vibrent en réaction à l'intense émission TBF du bolide. C'est aussi pourquoi une personne peut entendre le phénomène et pas une autre.
[...]
S'il vous en faut un peu plus sur le comment et le pourquoi de ce phénomène, l'idée est que la turbulente queue de plasma derrière le bolide interagit avec le champ magnétique de la Terre, le tort et le déforme, et ensuite, quand le champ se relâche en quelques millisecondes, il émet les ondes TBF. Évidemment, des détails tels que les angles de rentrée et la turbulence sont probablement impliqués, ce qui pourrait expliquer pourquoi toutes les météorites ne produisent pas de son mais que beaucoup le font. Des champs électromagnétiques d'extrême basse fréquence (EBF) ou TBF peuvent aussi être générés par des explosions de comètes ou de météores, de la même manière qu'une explosion nucléaire génère une impulsion électromagnétique.

Commentaire: Ne manquez pas de suivre les événements similaires dans notre catégorie Sons étranges.


Ice Cube

Résumé SOTT - Février 2015 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires

Image
© Sott.net
La série de déluges tout autour du monde a continué le mois dernier avec des inondations qui ont à nouveau frappé les Balkans, la Grèce, la Bolivie, l'Argentine, l'Arabie Saoudite, les États-Unis du Nord-Ouest, l'Australie et l'Afrique de l'Est. En février, il y a eu de la neige « orange », de la neige « bleu » et de la « pluie sale » due aux particules qui continuent à s'accumuler dans l'atmosphère. Celles-ci provenant des volcans en éruption et du fait qu'il y a de plus en plus de météorites. Ce n'est pas seulement les conditions au-dessus du sol qui sont en train de changer : un nombre alarmant de baleines, de lions de mer et d'autres animaux des océans continue à s'échouer morts ou agonisants sur les plages du monde entier.

Février, a été témoin de météorites flash qui ont momentanément transformé la nuit en jour sur la Nouvelle-Zélande, la Floride et la Corée ... à un bolide de longue durée de la taille d'une comète/astéroïde qui s'est brisée au-dessus de la moitié occidentale de l'Amérique du Nord. Il y a eu plusieurs grands déraillements de train en février, en particulier aux États-Unis, où les compagnies pétrolières contournent les réseaux de pipelines pour transporter le pétrole issu de la fracturation hydraulique. Nous soupçonnons que de nombreuses lignes de chemin de fer se déforment en raison de l'activité sismique accrue.

Snowflake

Résumé SOTT - Janvier 2015 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires

Image
« D'ici quelques années, les chutes de neige hivernales deviendront un événement très rare et excitant. Les enfants ne sauront pas ce qu'est la neige. »
~ Dr David Viner, senior research scientist à l'unité de recherche climatique (CRU) de l'Université de East Anglia, Angleterre, en Mars 2000.
« Ultimement, les enfants britanniques n'auront qu'une expérience virtuelle de la neige. Grâce à l'internet, ils pourront s'émerveiller des scènes polaires - ou éventuellement, "ressentir" un froid virtuel. »
~ David Parker, chef du Hadley Centre pour les Prédictions Climatiques et la Recheche à Berkshire, Angleterre, également en Mars 2000.
Le mois dernier, des quantités phénoménales de neige ont été déversées dans le nord et le sud des États-Unis, en Europe occidentale et dans le sud-est, au Moyen-Orient, en Chine occidentale et dans l'est de la Russie. L'Arabie saoudite et les déserts du sud-ouest étasunien ont été frappés par la neige pour la troisième année consécutive. Les journaux étasuniens ont apparemment abandonné le terme « vortex polaire » parce que des conditions arctiques s'étendant jusqu'au Golfe du Mexique sont devenues « normales ». Si il y a un endroit où vous devriez vous attendre à beaucoup de neige en ce moment de l'année c'est à - Moscou - au lieu de cela, les Moscovites ont profité du mois de janvier le plus chaud depuis 100 ans.

Les Grands Lacs d'Amérique du Nord ne sont pas aussi gelés qu'ils l'étaient à la même date l'an passé, mais ces « blocs de glace » sont réapparus au Michigan en janvier et les Chutes du Niagara sont encore une fois partiellement gelées. Jusqu'à un demi-million de personnes ont été affectées par la pire inondation que l'Afrique du sud-est ait connue depuis des décennies. Les Balkans ont été inondés pour la 5e fois en 20 mois et ont presque reçu les quantités de précipitations pour deux mois, soit 70 cm de pluie en une seule journée. La Sicile a été frappée par une quantité identique de grêlons. Parmi les spectaculaires observations de boules de feu en janvier, il y a eu la fragmentation d'une comète au-dessus de l'est de la Russie, et une autre météorite a transformé la nuit en jour à Bucarest en Roumanie.

Des « booms mystérieux » continuent à effrayer les gens (et les animaux) partout aux États-Unis. Nous suspectons que certains d'entre eux sont des ondes de choc provenant d'explosions de météorites, mais d'autres arrivent groupés et sont enregistrés par les sismomètres (malgré le fait qu'il n'y a pas de fractures de l'écorce terrestre connues). Ainsi, nous sommes probablement en présence d'une activité sismique générale et inhabituelle résultant d'une diminution de la vitesse de rotation de la planète. Cela serait également responsable de toutes ces activités volcaniques, parmi lesquelles les éruptions spectaculaires de janvier. « La terre est en train de s'ouvrir » s'est traduit par des dolines qui ont avalé des voitures qui roulaient, ceci en Floride et au Maryland.

Alors que vous regardez cette vidéo résumant les événements climatiques de janvier, gardez à l'esprit que nous avons dû exclure un grand nombre d'autres phénomènes inhabituels parce qu'ils font maintenant partie de « la nouvelle réalité ».


Ice Cube

Résumé SOTT - Décembre 2014 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires

Voici le douzième épisode de notre série mensuelle 2014, la vidéo compile des images des « Signes des temps » de tout autour du monde au cours du mois de décembre 2014 - « des changements terrestres », des phénomènes météorologiques extrêmes et des bouleversements planétaires.

Image

Bizarro Earth

Des détonations mystérieuses probablement dues à des explosions de météores ont été entendues dans tout le Royaume-Uni



Dimanche, de mystérieuses explosions ont été entendues sur tout le territoire britannique.


Des détonations aussi puissantes qu'un bombardement qui faisaient vibrer les fenêtres et trembler les enfants réveillés en sursaut vers 22 heures partout au Royaume-Uni, du sud de Londres jusqu'à Aberdeen en Ecosse. Pour l'instant aucune explication n'a encore été fournie à ce mystérieux phénomène sonore qui laisse perplexe aussi bien la population que les experts.

C'est Twitter qui a permis dès dimanche soir de prendre conscience de l'étendue extraordinaire de ces explosions sans cause visible. Des tweets en provenance de tout le pays ont commenté l'évènement en direct : « Mes mômes se sont réveillés avec tout ce vacarme. On sent des vibrations », « Ici, dans le nord Devon ça ressemblait plutôt à des feux d'artifice qu'à des bangs soniques », « Entendu aussi dans le Leicestershire. Mais apparemment, ce n'étaient que des feux d'artifice », « Mes chiens sont devenus fous pendant quelques minutes avec ces boums »... « Entendu d'énormes explosions à Croydon. J'ai cru à des feux d'artifices mais c'était pas ça. Mes vitres ont tremblé »... Certains de ces messages étaient accompagnés de hashtags apocalyptiques comme #omgwereallgoingtodie (Oh mon Dieu on va tous mourir)

Cassiopaea

Résumé SOTT - Février 2014 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires

La vidéo suivante contient des images de certains épisodes de climat extrême, de boules de feu et d'activité sismique tout autour de la planète pour le mois de février. Pensez-vous que le climat est fou là ou vous résidez ? Regardez ce qui se passe ailleurs...
Image
© SOTT.net
Les signes des temps de février 2014

Le « vortex polaire » de janvier est revenu pour couvrir la plupart des États-Unis de neige... malgré le chiffre record d'« indencies spontanés d'hiver » qui se sont déclenché dans l'Oregon.

Le Mont Sinabund en Indonésie a fait éruption de façon spectaculaire... puis une série d'éruptions volcaniques ont suivi le nuage pyroclastique en descendant la montagne, en même temps qu'une autre éruption importante avait lieu en Équateur.

De graves inondations, des marées hautes et des vents ayant la force d'ouragans ont frappé l'Ouest de l'Europe, alors que l'Est s'est vu envahi par de fortes chutes de neiges et des tempêtes de glace.

Un incendie spontané s'est déclenché au Pays de Galles au milieu des tempêtes d'hiver... Comme en Atlanta, la neige a recouvert la Georgie.

L'Iran et Tokyo ont vu des niveaux records de neige. Des « sons étranges dans le ciel », et les Grands Lacs presque entièrement gelés.

Un trombe marine sur la côte de l'Australie, la canicule au Brésil, et des dolines s'ouvrant partout au Royaume-Uni...

Est-ce normal ?!
La connaissance protège, l'ignorance nous met en danger

Galaxy

Résumé SOTT - Janvier 2014 - Grande étrangeté, feu dans le ciel et changements terrestres

Premier épisode d'une série mensuelle, la vidéo suivante présente une compilation d'images des « signes des temps » observés à travers le monde au cours du mois dernier. Des « lumières étranges » dans le ciel aux phénomènes climatiques extrêmes, en passant pas des bouleversements géologiques sous la forme d'éruptions volcaniques, dolines, glissements de terrain, tremblements de terre, fortes explosions secouant des villes entières et boules de feu illuminant la nuit comme en plein jour, la planète swingue !

Les signes des temps de janvier 2014

Image
Grande Étrangeté

Parmi les points marquants de janvier 2014, on trouve d'étranges apparitions d'« Ovnis ». Certaines personnes balaient d'un revers de la main ces lumières étranges dans le ciel en disant qu'il s'agit de « lanternes chinoises » ou d' « illusions optiques » générées par la réfraction dans l'atmosphère de sources de lumière naturelles ou artificielles. Dans quelques exemples, celles-ci pourraient en effet expliquer le phénomène, mais s'appliquent-elles à tous les cas ? Sans doute, ceux qui s'amusent à produire des vidéos bidon avec des logiciels gratuits d'animation ont trop de temps libre et rien d'autre à faire, mais tout le monde n'a pas la capacité ni l'envie de s'amuser à ce genre de choses.

Feu dans le ciel

Et puis, on retrouve un autre groupe de « lumières étranges dans le ciel » : les boules de feu ou météores, qui sont différents des « lumières Ovnis » en ce que ces dernières ne se déplacent généralement pas beaucoup. Les boules de feu laissent souvent un « flash » de courte durée et une traînée dans le ciel nocturne, éclairant la surface de la Terre sur plusieurs kilomètres. Comme vous le verrez, en janvier, certaines de ces lumières semblent également s'être déplacées lentement, et quelques unes ont pu être filmées pendant la journée. Selon la taille, la trajectoire et d'autres variables concernant la roche spatiale en approche, sa fragmentation dans l'atmosphère supérieure peut également générer un bruit d'explosion assez fort, ou bien une série d'explosions. Cependant, nous devons aussi tenir compte du fait que dans le cas des « booms mystérieux » entendus par des témoins aux USA et ailleurs, l'origine pourrait se trouver dans l'augmentation de l'activité sismique.

Changements Terrestres

... ce qui nous amène aux « Changements Terrestres ». Davantage de volcans « longtemps endormis » se sont réveillés le long de la Ceinture de Feu du Pacifique le mois dernier, un fort tremblement de terre a encore frappé la Nouvelle Zélande, des incendies spontanés se sont étendus, avec des chaleurs record en Australie, et une doline a avalé une commune entière au Brésil. Dans l'hémisphère Nord, il a fait si froid en Norvège que l'eau de mer s'est congelée, prenant des milliers de poissons au piège dans la glace.... Cependant, il paraît qu'il a fait également si « chaud » que des incendies spontanés se sont soudainement déclenchés près du cercle Arctique. Pendant qu'une série de tempêtes d'une puissance « ouraganesque » ravageaient le Royaume-Uni et l'Europe de l'Ouest à coup de vagues géantes et d'inondations record, le froid et la neige battaient leur record de 100 ans aux USA, tandis qu'un « vortex polaire » ravageait toute la moitié Est du pays, dans des conditions dignes d'un âge glaciaire.

Bouleversement environnemental, signes dans les cieux, guerres et rumeurs de guerres imminentes, révolution sociale... rien que la planète n'ait déjà connu dans le passé, mais tout cela est en quelque sorte nouveau pour notre civilisation moderne. Pour citer le proverbe chinois, Il semble certain que nous vivons une « période intéressante »...


La connaissance protège, l'ignorance nous met en danger

Bizarro Earth

Vidéo - Météorologies extrêmes, boules de feu et ovnis - Novembre 2013 - Deuxième partie

Cette série de vidéos inclut les étranges phénomènes de toutes sortes et d'incroyables événements naturels ou de beaux phénomènes pour l'année 2013 seulement.


Commentaire: Retrouvez la première partie de novembre 2013 ici : Vidéo - Météorologies extrêmes, boules de feu et ovnis - Novembre 2013 - Première partie