Résumé SOTT


Cloud Lightning

SOTT Focus: Résumé SOTT - Mai 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres

Traduction : SOTT

Un nombre croissant de personnes commencent à remarquer quelque chose d'inhabituel dans les phénomènes météorologiques (et la planète dans son ensemble). Tout en reconnaissant vaguement que tous ces événements météorologiques extrêmes se produisant simultanément démontrent qu'ils sont connectés d'une façon ou d'une autre, les médias traditionnels qui relatent ces faits restent cependant embourbés dans une absurdité complète. CNN, par exemple, a récemment rapporté que « [2016 était] la deuxième année consécutive où le Texas est frappé par des inondations que l'on observe tous les cinq cents ans ».
Incendies Canada Mai 2016
© Sott.netPour la 4e année consécutive, la « saison des feux de forêts » commence un mois plus tôt au Canada, et entraîne d'énormes incendies dans la Province de l'Alberta. À Fort McMurray, capitale de l'industrie canadienne du pétrole, toute la population prend la fuite dans la plus grande évacuation massive de l'histoire canadienne.
Le mois dernier a vu plus d'éruptions volcaniques en une semaine que le nombre typique au cours d'une année entière au 20e siècle. Des grêlons de la taille d'une balle de tennis ont frappé l'Asie du sud-est, tandis que le sous-continent indien grille sous une vague de chaleur record pour la deuxième année consécutive. Dans de nombreuses régions, l'Europe a enregistré des records de chutes de neige tardives, suivies par des séries de tornades, des inondations soudaines et des chutes de grêle qui ont requis l'usage des chasse-neige pour nettoyer les rues. Des incendies font rage à travers de vastes étendues des régions subarctiques, notamment dans le centre du Canada, où la population d'une ville entière a dû fuir.
Rues transformées rivières de glace Mexique Mai 2016
© Sott.netÀ Santiago Tianguistenco dans le centre du Mexique, une tempête de grêle génère des rivières de glace.
Mois après mois, la pluie tombe plus fort, les vents soufflent plus fort, et les météores se rapprochent. Les maisons dévastées ne peuvent pas être reconstruites assez vite avant que les vagues de catastrophes naturelles suivantes ne frappent. Les dirigeants du monde libre, tout en menant plus de guerres, pillant plus de ressources et répandant encore plus de mort et de souffrance, nous racontent que nous n'avons jamais eu une si belle vie.

Cloud Lightning

SOTT Focus: Résumé SOTT - Avril 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres

Traduction : SOTT

Des tremblements de terre dévastateurs, des inondations soudaines qui se produisent avec une régularité croissante dans la plupart des régions du globe, des chutes de neige printanières, des grêlons de la taille de balles de baseball, des tornades au Moyen-Orient, des feux de forêt qui font rage à des latitudes nordiques, des météores qui explosent dans l'atmosphère, et des bâtiments résidentiels/industriels qui explosent partout...
Séisme Equateur avril 2016
© Sott MediaLe tremblement de terre en Équateur a été suivi par des précipitations pluvieuses extrêmes
Les pouvoirs en place nous disent que cela est dû au « réchauffement climatique anthropique », et que le chaos environnemental peut être arrêté ou atténué par la mise en œuvre de leurs solutions judicieuses.

Mais est-ce vraiment le fond du problème ? Comment le fait de payer une taxe carbone ou de « passer au vert », par exemple, peut arrêter le cosmos d'envoyer un nombre croissant de boules de feu météoriques dans notre direction ?
Nuage lenticulaire avril 2016 Arménie
© Sott MediaUn étrange nuage lenticulaire filmé en Arménie
Le mois dernier, en l'espace de 24 heures, deux grands tremblements de terre de chaque côté de l'anneau de feu du Pacifique ont tué plusieurs centaines de personnes. Le tremblement de terre en Équateur a été suivi par des précipitations pluvieuses extrêmes, alors que le tremblement de terre dans le sud du Japon a été suivi par des centaines de séismes - et de mousse ; beaucoup de bizarreries dans cette mousse blanche d'origine inconnue.

Tornado2

SOTT Focus: Résumé SOTT - Mars 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres

russie mars 2016
Des records de lourdes chutes de neige printanières, des tornades destructrices, des avions qui tombent du ciel, des inondations catastrophiques sur tous les continents, des « sons métalliques dans le ciel » entendus dans divers endroits, plusieurs observations de boules de feu météoriques, de massives hécatombes animales, des dolines qui avalent des véhicules en mouvement... Ce sont quelques-uns des signes des temps pour mars 2016...

Tornado2

SOTT Focus: Résumé SOTT - Février 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres

Des dolines avalent des personnes et des voitures, des météores pleuvent et des volcans entrent en éruption un peu partout - pour le mois le plus court de l'année, février 2016 a certainement été mouvementé...
doline
Le mois dernier, il y a eu de nombreuses et spectaculaires éruptions volcaniques au Mexique, au Guatemala, au Nicaragua, en Indonésie et au Japon. Ailleurs, la Terre s'ouvre littéralement et tue un homme en Arizona, pendant qu'une fissure géante avale une rivière dans le sud du Mexique. On a aussi vu des séismes majeurs incluant un tremblement de terre à Taïwan de magnitude 6,4 qui a détruit des immeubles et tué 33 personnes, pendant qu'un autre gros séisme (de magnitude 5,9) frappait Christchurch en Nouvelle-Zélande, qui est toujours en reconstruction après le séisme dévastateur qui avait touché la ville de l'île du Sud en février 2011.

Un GRAND NOMBRE de météores spectaculaires ont été capturé par des caméras le mois dernier. En une seule journée, le 6 février, il y eut trois événements notables de météores. La NASA a rapporté qu'une explosion massive avait eu lieu dans le sud de l'océan Atlantique, pendant qu'un second météore secouait les maisons quand il explosa au-dessus du Danemark et envoyait des météorites sur le sol, et un troisième météore fit de même dans le sud de l'Inde, tuant un homme qui a le malheur d'être devenu la premier cas enregistré de « mort par la chute d'un météore ». Le bolide qui a explosé au-dessus de l'océan Atlantique Sud était le plus large à frapper la planète depuis l'événement de Tcheliabinsk, presque trois ans jour pour jour.

Tornado1

SOTT Focus: Résumé SOTT - Janvier 2016 - Partie 2 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres

Avec le rythme de l'évolution de la Terre qui se trouve apparemment en accélération en 2016, nous avons décidé de publier ce deuxième résumé vidéo pour le mois de janvier.

missouri débordement
L'inondation du grand bassin du fleuve Mississippi au début de janvier - qui a suivi des records de précipitations au cours de la nouvelle année - a été sans précédent pour la période hivernale. Le seul événement similaire fut la grande inondation de 1937, mais à l'époque un seul affluent - la rivière Ohio - avait été inondé. Le mois dernier, les rivières Illinois, Ohio, Missouri, Arkansas et Meramec - et le Mississippi lui-même - ont toutes fait sauter leurs digues, inondant des parties de l'Illinois, du Missouri, du Kentucky, de l'Arkansas et du Tennessee. Il n'y a aucun document dans l'histoire des États-Unis qui montre qu'une telle chose se soit produite avant. De plus, les rivières ont toutes battu des records de niveaux dans un certain nombre d'endroits.

Tornado1

SOTT Focus: Résumé SOTT - Décembre 2015 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres

Traduction : SOTT

Une année d'événements météorologiques incroyables et de catastrophes naturelles dévastatrices s'est terminée de façon dramatique le mois dernier, ruinant pour beaucoup de gens les célébrations de Noël. Des conditions atmosphériques inhabituelles et un courant-jet polaire tournant gravement en boucle, ont apporté des chaleurs records dans l'Arctique et en Europe occidentale, où des tempêtes successives ont matraqué le Royaume-Uni, l'Irlande et la Norvège avec des records de précipitations pluvieuses et de vents de force ouraganesque. Une situation similaire s'est développée sur le côté opposé du globe, où, pour la deuxième année consécutive, la tempête du Pacifique Nord la plus intense jamais enregistrée s'est abattue sur l'Alaska et a apportée d'intenses inondations dans le Nord-Ouest des États-Unis.
Eruption Etna
© Sott.net
Décembre 2015 a été un « conte de deux États-Unis », avec la moitié Ouest connaissant généralement un froid record, des chutes de neige records, et des tempêtes de verglas, alors que les États de l'Est ont connu des records de chaleur, des tornades mortelles et des inondations records. Incroyablement, il faisait plus chaud le jour de Noël à Boston et à New York qu'il ne l'était le 4 juillet. De graves inondations ont touché tous les continents, avec plus de 100 000 personnes déplacées dans Kinshasa, la capitale du Congo ; une autre inondation a déplacé 160 000 personnes dans le centre de l'Amérique latine ; et 300 autres tuées par « les pires inondations depuis plus d'un siècle » dans le Sud de l'Inde.

Tornado1

SOTT Focus: Résumé SOTT - Octobre 2015 : Météorites, conditions météorologiques extrêmes, et changements terrestres

Capture résumé sott changements terrestres octobre 2015
© Sott.net
Des ouragans apportant des inondations records et des « rivières de glace » au Moyen-Orient... est-il possible que Mère Nature renvoie un reflet à l'humanité du chaos socio-politique dans la région - et, sûrement, à l'échelle mondiale ?

En octobre 2015, des déluges ont causé des inondations soudaines fatales le long de la Côte d'Azur, de la mer Noire, de la côte de la Turquie, des îles de la Grèce, du sud de l'Italie, et ailleurs dans la Méditerranée alors que « Medicane » a balayé la région. « Medicane » est, bien sûr, un terme nouvellement créé pour décrire cette nouvelle évolution de la météo. Le changement climatique a également touché le Moyen-Orient, où les tempêtes qui font rage ont apporté des semaines de crues soudaines inédites, inondant tout sur son parcours de l'Egypte à l'Iran. Les orages de grêle intenses le mois dernier ont transformé le désert d'Arabie en rivières de glace, tandis que le cyclone Chapala - la seconde tempête la plus forte jamais enregistrée dans la mer d'Oman, juste derrière le cyclone Gonu en 2007 - est devenue la première tempête à toucher terre au Yémen.

La forte activité sismique le mois dernier a inclus plusieurs éruptions volcaniques au Mexique crachant des cendres à des centaines de mètres d'altitude, un séisme de magnitude 5,9 dans le nord de l'Argentine qui a endommagé les infrastructures, un séisme de magnitude 7,5 qui a tué 400 personnes au Pakistan et en Afghanistan, et le pire glissement de terrain jamais enregistré au Guatemala tuant 350 personnes. Des dolines ont avalé une rue en Angleterre et une voiture en Sicile, alors que la terre s'est ouverte pour former un nouveau ravin dans le Wyoming. Le typhon Mujigae a essaimé plusieurs tornades destructrices, alors que des trombes marines ont touché terre en Floride, France, Italie, Tunisie, et aux îles Canaries, souvent précédées de déluges qui ont envoyé des rivières de boue dans les rues et en direction de la mer.

À la mi-octobre, le typhon Koppu a établi un nouveau record de précipitations dans les Philippines : un impressionnant 1,3 m (52 pouces) en 24 heures. En quelques jours, Los Angeles est passé d'une canicule record à des orages de grêle dévastateurs et des précipitations record ; les coulées de boue résultantes ont enseveli des centaines de véhicules sur une route très fréquentée. L'ouragan de catégorie 5 Patricia a déversé 50 cm (20 pouces) de pluie dans le sud-ouest du Mexique, transformant les rues en rivières. Patricia était - à un moment donné, en termes de vitesses de vents soutenus - la tempête la plus forte jamais enregistrée au niveau mondial, et a été la plus forte jamais enregistrée pour l'hémisphère occidental en termes de vitesse du vent et de pression atmosphérique.

Cloud Precipitation

SOTT Focus: Résumé SOTT - Septembre 2015 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites


Commentaire : Veuillez noter qu'en raison du chaos climatique et planétaire qui augmente au fil des mois, nous ne pouvons montrer qu'une sélection limitée de la totalité de ces événements. N'oubliez pas de prendre en compte le fait que ces phénomènes
« localisés » se produisent simultanément sur toute la planète de multiples fois. L'ampleur de la destruction et l'impact sur la vie des gens en devient alors à peu près inimaginable.


Image
Peu importe la saison ou le climat « normal », actuellement, les véhicules, les maisons et les gens sont régulièrement emportés par des déluges, dans le monde entier. Oubliez « la pluviométrie moyenne d'un mois tombée en quelques heures » - le mois dernier, la pluviométrie moyenne de DEUX MOIS est tombée en un jour et transforma des parties du sud du Japon en mers intérieures. Aux États-Unis, l'état de l'Utah a connu sa pire crue soudaine jamais enregistrée, et toute la côte Est a été trempée jusque sous 30 cm de pluie. Ce mois-ci, nous avons aussi des extraits vidéos de déluges en Espagne, France, Italie, Grèce, Turquie, Norvège, Thaïlande, Taïwan, Chine, Sierra Leone et Nouvelle-Zélande.

Fireball 3

SOTT Focus: Résumé SOTT - Août 2015 - Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites

Image

Commentaire : Veuillez noter qu'en raison du chaos climatique/planétaire qui augment de mois en mois, nous sommes maintenant inondés de séquences vidéos et devons donc être sélectifs sur les événements à inclure. Dorénavant, s'il vous plaît, considérez que ces résumés vidéos sont de simples instantanés de l'image globale. En prenant en compte le fait que ces événements « localisés » sont multipliés plusieurs fois et se produisent simultanément sur toute la planète, l'ampleur de la destruction et de l'impact sur la vie des gens devient presque inimaginable.


Août 2015 a vu des déluges apocalyptiques de pluie et de grêle inonder les villes de la Chine jusqu'aux États-Unis, des orages électriques intenses griller les réseaux électriques et endommager les infrastructures, des tempêtes exceptionnellement puissantes détruire des récoltes et inonder de vastes zones de régions habitées.

Cloud Precipitation

SOTT Focus: Résumé SOTT - Juillet 2015 : Conditions Météorologiques Extrêmes et Révolte de la Planète

Météo mondiale juillet 2015
Alors que la corde à nœud coulant de l'empire se resserre de plus en plus autour du cou de l'humanité, Mère Nature répond à la souffrance globale en incendiant et en noyant de manière alternée la « civilisation moderne ». Juillet 2015 a vu des vagues de chaleur record dans l'ouest des États-Unis, l'Europe occidentale et l'Asie orientale. Un nombre également record d'incendies qui se sont déclarés dans le nord du Canada et dans l'ouest des États-Unis ont forcé l'évacuation de milliers de personnes et des millions d'hectares ont été brulés. Dans une scène digne d'un film catastrophe de Hollywood, un feu de forêt près de Los Angeles a traversé une autoroute et incendié des dizaines de véhicules. Entre les feux de forêt qui font rage et une sécheresse épique, les États américains de l'Ouest ont essuyé des records de précipitations, avec les plus fortes pluies tombées en juillet jamais enregistrées dans le sud de la Californie en ... quelques minutes.