Le gluten est une protéine que l'on retrouve dans la plupart des grains et céréales consommés en Amérique et en Europe. La majeure partie du gluten consommée par vos clients provient des produits du blé, mais aussi de l'orge, du triticale, du seigle, de l'avoine et de l'épeautre. L'avoine est supposée être dépourvue de gluten, mais il arrive fréquemment qu'elle subisse une contamination croisée provenant du fait qu'elle est transportée dans les mêmes camions qui ont servis au transport du blé. Vous devez aussi savoir que les souches Américaines de blé ont la plus haute concentration en gluten au monde.

Le gluten a été identifié comme facteur de risques pour tellement de maladies qu'il est presque impossible de tenir un compte. Au moment d'écrire ces lignes, le milieu de la médecine fonctionnelle a isolé 55 maladies qui y sont liées.

J'ai choisi de vous présenter 12 des principales raisons pour éliminer le gluten de votre diète :

1. Le gluten produit de l'inflammation au cerveau. La réponse auto-immunitaire reliée à l'ingestion de gluten produit de l'inflammation dans les tissus du cerveau. Elle dépose un type de plaque qui interfère avec la bonne communication entre les cellules de l'encéphale. Le gluten est tellement néfaste pour le cerveau que je connais au moins une écurie de Formule 1 qui interdit à ses pilotes d'en consommer.

2. Le glutamate contenu dans le gluten tue les cellules du cerveau. Le glutamate est une toxine excitante, ce qui veut dire qu'il surexcite les cellules du cerveau, ce qui les endommage et peut même les tuer. Son port d'attache dans le cerveau est appelé le récepteur NMDA (N-Méthyl-D-Asparte.) L'excitation excessive de ce récepteur est liée à plusieurs désordres psychiatriques.

3. Le gluten est lié à l'autisme. CHAQUE client qui est venu me consulter pour aider son enfant autistique a constaté que l'élimination du gluten est le plus important facteur dans l'amélioration de l'état de ce dernier. Ils ont aussi constaté que le réintroduire par accident, comme par exemple manger un gâteau d'anniversaire chez un ami, va immédiatement causer une réapparition des changements comportementaux associés à l'autisme.

4. Le gluten est associé à l'ostéo-arthrite. Retirer le gluten de votre diète allège immédiatement la douleur causée par cette maladie.

5. La gluten peut causer la dépression. La réponse inflammatoire associée à la consommation de gluten peut causer des symptômes dépressifs. Si vous êtes sensibles au gluten, vous ne sortirez pas de votre état dépressif avant d'avoir régler votre problème physiologique, peu importe la quantité de méditation et de thérapie de la parole que vous faites. Réparer votre biologie est crucial avant de toute forme de psychothérapie.

6. Le gluten va diminuer l'activité de votre thyroïde. Il a été démontré que la sensibilité au gluten va négativement affecter votre thyroïde.

7. Prévention de la maladie cœliaque. Pour développer la maladie cœliaque, vous avez besoin de trois choses : 1) une prédisposition génétique 2) un déclencheur environnemental telle qu'une chirurgie, excès de stress, ou un virus 3) une diète contenant du gluten. Si vous éviter le gluten, vous ne développerez pas la maladie céliaque.

8. Le gluten aggrave les symptômes de la ménopause. Tous les praticiens de médecine fonctionnelle sont d'accord pour dire que l'arrêt de la consommation du gluten va dramatiquement diminuer la fréquence et la sévérité des symptômes traditionnellement associés à la ménopause, tels que les sueurs nocturnes, bouffées de chaleur, maux de tête, changements d'humeur et fatigue.

9. Le gluten est associé à une accélération du vieillissement. Le dermatologue Nicholas Perricone, par exemple, indique que l'inflammation provoquée par le blé accélère la formation des rides, et qu'éviter de consommer du blé aide la peau à régénérer plus vite et mieux.

10. Le gluten exacerbe les symptômes des maladies auto-immunitaires. Plusieurs études ont démontré qu'arrêter de consommer du gluten dans la diète diminuait de beaucoup tous les symptômes communément associés aux maladies auto-immunitaires.

11. Le gluten dissout l'émail des dents et cause la carie. La consommation de gluten a été reliée à une plus grande présence de caries dentaires et une érosion de l'émail.

12. Le gluten a un impact négatif sur la composition corporelle. Lorsque quelqu'un cesse de consommer du gluten, les practiciens de biosignature notent une diminution immédiate des plis cutanés aux sites sous-scapulaire, mi-axillaire, ombilical et supra-iliaque. Cela est dû au fait que le gluten augmente dramatiquement le niveau d'insuline, ainsi que de cortisol puisqu'il est un puissant allèrgene, La combinaison de ces deux hormones causent une obésité centrale

Bonus : Réponses aux Questions Classiques

Est-ce acceptable de ne consommer du gluten que lors de mon repas triché?

Bon, il semble que vous n'ayez rien compris de cet article. Vous devriez considérer une intolérance au gluten, si vous constatez que vous en avez une, un peu comme la violence faite aux enfants : TOLÉRANCE ZÉRO. Le Dr. Tom O'Bryan, D.C., qui est donne des conférences au sujet des effets néfastes du gluten partout dans le monde, a récemment démontré dans un cours de Biosignature que 1 milligram de gluten, qui représente le quart d'une hostie catholique, va déclencher une réponse inflammatoire qui va être mesurable pendant 12 semaines après cette seule et unique ingestion.

Il y a plusieurs alternatives au gluten pour un repas triché, tel que le riz collant à la mangue par exemple, qu'il n'y a aucune raison de ne pas se permettre des glucides savoureux sans avoir besoin de consommer du gluten.

Est-ce qu'éviter le gluten ne risque pas de me priver de certains nutriments importants?

Est-ce que les bagels, la bière et les linguinis sont une source importante de nutriments? En fait, plusieurs aliments, si on peut les qualifier d'aliments, contenant du gluten contiennent des anti-nutriments tel que les phytates qui vont vider les réserves que le corps a de certains nutriments essentiels tel que le zinc.