Alerte rouge La Réunion cyclone
© Richard Bouhet/AFP
L'alerte rouge du plan Orsec est toujours maintenue à la Réunion alors que le cyclone a effleuré l'île.

La Réunion fait face jeudi au cyclone Dumile. L'alerte cyclonique rouge c'est-à-dire l'alerte maximale est entrée en vigueur à 10 heures locales (7 heures à Paris) jeudi à la Réunion, où la population retient son souffle avant le passage du cyclone Dumile à une centaine de kilomètres à l'ouest de l'île, selon Météo France.

L'alerte rouge du plan Orsec « cyclone » demande aux habitants de ne pas sortir de leur domicile et les incite à se mettre à l'abri dans la partie la plus solide de leur habitation. Des pluies importantes s'abattent depuis mercredi sur l'île, où des rafales de vent supérieures à 140 km/h sont attendues. Les deux aéroports de la Réunion sont fermés au trafic depuis mercredi soir.

15 h 37. 150 000 foyers sont privés d'eau. Selon la préfecture, c'est presque la moitié de la population.

15 h 30. 240 personnes se réfugient dans des centres d'hébergement. 15 autres sont prises en charge dans des centres spécialisés pour les malades. Selon le site réunionnais L'info, les mairies ont ouvert leurs centres d'hébergement alors que les agents communaux s'activent pour les accueillir les personnes en difficulté. Le cyclone Dumile continue de s'éloigner de La Réunion vers le Sud, mais les consignes de sécurité demeurent : la population doit rester confinée jusqu'à la levée de l'alerte rouge.

15 h 20. Les fondations du pont de la rivière Saint-Etienne emportées par les flots. Submergés, fermés à la circulation puis emportés, les radiers de la construction ont fini par céder dans le sud de l'île. En 2007, c'est le pont entier qui avait été emporté après le cyclone Gamède.

15 h 00. Les habitants envoient des tweets et des photos. « Ce cyclone me fait flipper », commente Lidonia, une jeune femme de 25 ans qui habite l'île. « Le cyclone passe, on attend tranquillement réfugié chez nous ! » rassure Flore Moriarty.

Freda cyclone La Réunion
© Twitter, Lidonia via Instagram
14 h 30. L'alerte levée à Maurice. Le cyclone Dumile a pris le large après avoir effleuré les côtes mauriciennes. Maurice se trouve désormais hors d'atteinte et l'alerte cyclonique de classe 2 mise en place depuis mercredi 2 janvier à 16h a été annulée. Le trafic aérien au niveau local, régional et international est en revanche toujours perturbé.

14 h 20. L'alerte rouge maintenue. Dumile est en train de s'éloigner de la Réunion mais l'alerte rouge n'est pas levée. Le préfet Jean-Luc Marx déclare: «Le cyclone a tangenté au plus près de la Réunion vers 13 heures, et à l'heure où je vous parle il est progressivement en train de s'éloigner des côtes réunionnaises. Le vent, la pluie et la houle restent à l'œuvre et impactent fortement le sud et sud-ouest de l'île».

14 h 10. Près de 80 000 foyers privés d'électricité. Des dizaines de milliers de foyers restent privés d'électricité après le passage du cyclone tropical Dumile à 90 km de la côté ouest La Réunion, jeudi à la mi-journée, avec des rafales de 180 km/h au Colorado, sur les hauteurs de Saint-Denis. Le réseau électrique a notamment souffert avec des fils arrachés par le vent ou des branchages. Le dernier bilan établi par EDF recense 80 000 foyers plongés dans le noir,,en majorité dans l'ouest et le sud de cette île française de l'0céan Indien, mais ce chiffre pourrait encore évoluer avec les nouvelles précipitations attendues sur La Réunion.

11 h 50. Le cyclone commence à s'éloigner. Dumile commence à s'éloigner mais le vent va continuer de souffler à une vitesse de 140-150 km/h durant plusieurs heures. Pour le moment l'alerte rouge assortie d'une interdiction de sortir a été bien respectée par les habitants de la Réunion. Le cyclone a causé de nombreux dommages matériels (arbres et poteaux arrachés, routes inondées...) mais n'a pas fait de victime. Seul un pompier a été légèrement blessé lors d'une évacuation.

10 h 05. Dumile passe au plus près de la Réunion. « Vers 13 heures (10 heures à Paris), le cyclone sera au plus près de l'île à moins de 100 km », déclare le préfet Jean-Luc Marx, exhortant la population à rester chez elle. Toutefois, dans plusieurs régions de cette île française de l'Océan indien, des petits groupes de Réunionnais, parfois en famille, bravent l'interdiction de sortir pour assister au déferlement des houles géantes sur le littoral. Un pompier a été légèrement blessé lors d'une évacuation. « C'est la seule victime du cyclone pour l'instant », précise le préfet.

10 h 00. Les pompiers multiplient les interventions, 170 personnes hébergées en urgence. Face au cyclone Dumile, les pompiers de la Réunion tentent de secourir au mieux les personnes en difficulté et près de 170 personnes sont hébergées en urgence. Au Tampon, 19 personnes sont accueillies par les centres d'hébergement. A Saint-André, face aux inondations une famille de sept personnes a trouvé refuge au sein du lycée. A Saint-Denis, 16 personnes rejoignent le gymnase Joinville. A Saint-Pierre, 41 personnes sont hébergés dans différents centres. Plusieurs habitations sont légèrement inondées à La Plaine-des-Palmistes. Le pont de la ravine de Bras Piton, ligne Frémicourt, pourrait être submergé dans la journée.

9 h 20. 68 000 foyers sans courant. Sur le compte Twitter EDF Réunion, on apprend que 68 000 foyers sont privés d'électricité.