Une fusillade a éclaté à Karak, en Jordanie et serait toujours en cours. Les tirs, ayant pris pour cible un commissariat, auraient au moins cinq morts, dont une touriste canadienne et quatre policiers.

jordanie
© Google
Plusieurs morts dans une fusillade en Jordanie
Des hommes encore non-identifiés ont ouvert le feu sur des policiers dans la ville de Karak, au Sud de la Jordanie. Au moins cinq policiers auraient perdu la vie dans l'attaque, ainsi qu'une touriste canadienne. Un bilan provisoire fait également état de 9 blessés.

jordanie
© Capture d'écran / Google Maps
Plusieurs images tournées par des amateurs témoignent du déploiement de policiers sur les lieux.



Les assaillants ont été pris en chasse par les forces spéciales déployées pour l'occasion dans cette ville touristique située en terrain montagneux. « Les services de sécurité ont poursuivi les hommes armés qui sont encerclés dans la citadelle de Karak », un site très fréquenté à 118 kilomètres au sud de la capitale Amman, selon une source citée par l'AFP, qui précise que « des renforts sécuritaires ont été envoyés ». Une dizaine d'assaillants retient 14 otages à l'intérieur de la citadelle, parmi lesquels des touristes étrangers.



La police a coupé les zones d'accès au site et a déployé des unités d'élite. Elle n'exclut pas la possibilité d'une attaque terroriste, selon une source citée par France24.

Le royaume de Jordanie fait partie des rares pays arabes ayant pris par aux bombardements aériens menés par les Etats-Unis en Syrie. L'opinion jordanienne est divisée quant à cette intervention militaire, alors que les revendications islamistes croissantes dans certaines régions du pays inquiètent de plus en plus Amman.

Si la Jordanie a été relativement peu secouée par les différents soulèvements, guerres civiles et revendications islamistes qui ont agité les autres pays du Moyen-Orient depuis 2011, plusieurs épisodes violents ont eu lieu ces dernières années dans le pays.