Un séisme a frappé la Martinique et a été ressenti en Guadeloupe dans la soirée du 3 février. Le tremblement de terre a fait quelques blessés et causé des dégâts matériels. Des milliers de personnes ont été privés d'électricité. Ce tremblement de terre a été fortement ressenti à travers toute l'île et en particulier dans les communes proches du littoral atlantique.

© NICOLAS ASFOURI / AFP
Tremblement de terre en Martinique
L'épicentre, selon l'OVSM-IPGP était localisé en Atlantique « à 67 km à l'est-nord-est de la commune de Trinité et à 24 km de profondeur ». Les réseaux sociaux se sont vite fait l'écho du séisme rapportant des scènes de panique. Par ailleurs, quelques dégâts matériels ont été enregistrés dans des grandes surfaces et notamment au Lamentin, au Robert et à Sainte-Marie.




Des produits alimentaires et d'hygiène, entre autres, sont tombés des linéaires entraînant dans certains cas une fermeture momentanée (Robert) ou « jusqu'à nouvel ordre » (Sainte-Marie) des établissements, selon leurs responsables.


Par ailleurs, les services de secours ont dû intervenir pour prendre en charge des personnes légèrement blessées ou pris de malaise à la suite du séisme.

EDF Martinique a fait état «de 25 000 clients [...] privés d'électricité, principalement sur le secteur géographique de Trinité et du Lamentin», dans un communiqué. Selon EDF, ces clients «ont été réalimentés ans les dix minutes» et «les 400 abonnés du Lamentin encore privés d'électricité devraient être rétablis dans la soirée» du 3 février.

Ce tremblement de terre a également été ressenti en Guadeloupe où l'observatoire volcanologique et sismologique le qualifiait de «modéré (magnitude 5.8 sur l'Échelle de Richter)» et le localisait «à 127 km au sud−est de Capesterre−de−Marie-Galante et à 31 km de profondeur».