Des milliers de personnes ont reçu mercredi l'ordre d'évacuer leur maison dans la ville de San Jose, dans le nord de la Californie, en raison d'inondations qui ont aussi conduit à la fermeture d'une autoroute. Dans l'État de Californie, de violentes inondations — les plus importantes de ces 100 dernières années dans cette zone — ont été provoquées par le débordement de la rivière, qui court le long de la Silicon Valley, après des jours de fortes pluies, relatent les médias locaux.

© Inconnu
San José, Californie
La zone à évacuer comprend des parties de San Jose, la troisième ville la plus importante de Californie avec environ 1 million d'habitants. Environ 14 000 personnes ont été évacuées et plus de 200 ont dû être secourues par des canots pneumatiques des pompiers mardi soir.

« C'est une crue centennale », a souligné Roger Gass, météorologue du National Weather Service, dans le Los Angeles Times. La rivière « est à un niveau record ».



Le maire de San Jose, Sam Liccardo, a avoué lors d'une conférence de presse que les autorités n'avaient pas anticipé l'importance de la crue à venir et n'avaient pas agi assez rapidement pour ordonner les évacuations.

« Chaque fois qu'on arrive en bateau pour sortir les gens de leur maison c'est qu'il y a eu un raté », a-t-il convenu.

La Californie a été ces dernières années touchée par une sécheresse spectaculaire, mais elle subit depuis quelques mois un contrecoup avec d'importantes précipitations qui posent des problèmes dans certaines zones.


Ainsi, la semaine passée, le plus haut barrage des États-Unis, à Oroville, à 300 km au nord de San Jose, a menacé de déborder en raison des fortes pluies des jours précédents, forçant l'évacuation par précaution de plus de 180 000 personnes.