Une opération de police est en cours à l'aéroport d'Orly après qu'un homme a jeté sur des militaires de l'opération Sentinelle en patrouille à Orly-Sud pour tenter de s'emparer d'une de leurs armes. Selon le ministère de l'Intérieur, l'assaillant a été abattu par les forces de l'ordre. Suite à l'incident, le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux est attendu sur place.

© CHRISTOPHE SIMON / AFP
L'aéroport d'Orly a été évacué après une fusillade
Vers 08h30 « un homme a dérobé une arme à un militaire de Sentinelle puis s'est réfugié dans un commerce de l'aéroport à proximité avant d'être abattu par les forces de sécurité », a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet. Il n'y a pas de blessé, a-t-on précisé de même source.



Une opération de déminage est en cours pour déterminer si l'homme était porteur ou non d'explosif, selon M. Brandet. Un périmètre de sécurité a été mis en place et d'importants moyens policiers ont été engagés, a-t-il précisé.
Selon ADP, les deux terminaux de l'aéroport sont fermés, tous les passagers ont été évacués.


« On faisait la queue pour l'enregistrement sur le vol en direction de Tel Aviv quand on a entendu trois ou quatre coups de feu à proximité. L'ensemble de l'aéroport a été évacué », a déclaré à l'AFP Franck Lecam, 54 ans, qui se trouvait samedi matin à Orly-Sud.

Petite vidéo ici

« On est tous devant l'aéroport à environ 200 m. Il y a des policiers, des secours, des militaires partout qui courent dans tous les sens. Un homme de la sécurité nous a dit que ça s'était passé porte 37-38, sur les vols de la Turkish Airlines », a ajouté Franck Lecam.

Selon le ministère de l'Intérieur, près de 3 000 personnes évacuées du terminal sud, le trafic aérien est complètement interrompu.