L'attentat survenu le 3 avril dans le métro de Saint-Pétersbourg a été financé par les membres d'un groupe terroriste international en Turquie. Le financement de l'attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg a été effectué depuis la Turquie par les membres d'un groupe terroriste international, a déclaré aujourd'hui la juge du tribunal Basmanny de Moscou Eléna Lenskaya. Le nom de l'organisation n'a pas été mentionné.
© Inconnu
Un groupe terroriste en Turquie aurait fait l'attentat
« Selon les pièces du dossier, Akram Azimov [le frère de l'homme soupçonné d'avoir formé le kamikaze, ndlr] contactait Akbarjon Djalilov [l'auteur de l'attentat, ndlr] et lui envoyait de l'argent. Il a reçu ces fonds de la Turquie de la part d'un membre d'une organisation terroriste internationale. En outre, Azimov s'est également occupé de la falsification des documents afin que les membres de cette organisation traversent la frontière sans entrave et se déplacent sur le territoire de la Russie », indique la juge.

Mme Lenskaya a également déclaré que, selon les mentions sur le passeport, Akram Azimov était allé en Turquie deux fois, en décembre 2016 et en mars 2017.

Lundi, le FSB a arrêté Abror Azimov. Originaire du Kirghizstan tout comme l'auteur de l'attentat, Akbarjon Djalilov, cet homme est soupçonné d'avoir formé le kamikaze. Abror Azimov a été transféré dans les bureaux du Comité d'enquête russe. Un pistolet a été saisi lors de son interpellation. Le frère aîné d'Azimov a été également arrêté mercre

Une ou plusieurs explosions se sont produites le 3 avril dans le métro de Saint-Pétersbourg, faisant au moins dix morts et des dizaines de blessés dont un enfant. Huit autres complices présumés, tous originaires de pays d'Asie centrale, ont été arrêtés à Moscou et à Saint-Pétersbourg dans les jours qui ont suivi l'attaque.