Dans la soirée du 20 avril, un homme ayant ouvert le feu sur un car de police a été tué sur l'avenue des Champs-Élysées à Paris. Un policier a également perdu la vie. Deux autres sont blessés. Selon un porte-parole du ministère de l'Intérieur, « un tireur a ouvert le feu sur un car de police » dans la soirée du 20 avril sur l'avenue des Champs-Elysée.
© FranceNews24
« L'agent de police a été tué par le conducteur d'un véhicule qui s'était arrêté à un feu rouge », a expliqué sur Twitter un syndicat de police. L'origine du drame n'est pour l'instant pas connue. Selon Reuters, il pourrait s'agir de la conséquence d'un vol à mains armées. La piste terroriste n'est cependant pas écartée. La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête.

L'agence de presse a recueilli le témoignage de plusieurs passants qui ont expliqué qu'un homme serait sorti d'une voiture armé d'une Kalachnikov avant de tirer en direction de la police.La préfecture de police a appelé à éviter le secteur des Champs Élysées, dans un tweet.


Un hélicoptère volait au-dessus de la scène de l'incident, a également fait savoir Reuters.

La célèbre avenue a été bouclée, les stations de métro proches fermées et les magasins condamnés. Un impressionnant dispositif policier a été déployé.


Des témoins ont réalisé des vidéos en direct près du lieu du drame.