La Commission européenne a demandé à Washington la tenue rapide de rencontres, après que les autorités américaines ont évoqué la possible interdiction des ordinateurs en cabine, à bord des avions en provenance de l'Europe.
© Inconnu
Vous n'aurez plus le droit
L'exécutif européen s'inquiète d'une possible interdiction, faite aux passagers, de disposer de leur ordinateur portable en cabine sur les vols provenant des pays de l'Union européenne à destination des Etats-Unis.

Un porte-parole de la Commission européenne a confié à l'AFP le 12 mai que les commissaires européens Dimitris Avramopoulos et Violeta Bulc, chargés respectivement des Affaires intérieures et des Transports, avaient envoyé le 9 mai une lettre au gouvernement américain, afin de lui demander la tenue de réunions. Ils souhaitent en effet discuter de cette interdiction que les autorités américaines souhaitent mettre en place.
« Les Etats-Unis et l'Union européenne (UE) ont une longue et fructueuse coopération dans la sécurité. En particulier dans le domaine de la sécurité aérienne [et ce courrier vise] à poursuivre cette coopération et à apporter une réponse commune aux menaces partagées », a précisé le porte-parole, sans dévoiler le contenu précis de la lettre des deux commissaires.
Par la suite, la Commission a officiellement annoncé qu'un entretien téléphonique aurait lieu dans la journée entre le secrétaire américain à la Sécurité intérieure, John Kelly, certains ministres de pays membres de l'UE et deux commissaires européens.