De nombreuses destructions ont été constatées sur l'île grecque de Lesbos suite au séisme de magnitude 6,3 qui a frappé l'ouest de la Turquie et qui a été également perçu dans la partie orientale de la mer Egée, près des îles grecques de Samos et de Lesbos. Les médias locaux évoquent une situation « dramatique » dans certains villages.
seisme
© PROTOTHEMA
Un puissant tremblement de terre de magnitude 6,3 s'est produit lundi en mer Egée. La secousse a fait un mort et une dizaine de blessés sur l'île grecque de Lesbos
Ainsi, certains villages ont été fortement endommagés, en particulier, Vrisa et Plomari, relate le journal grec Prothotema.

« De nombreuses destructions ont été constatées à Vrisa. Les pompiers sont déjà en route vers le village où deux personnes restent bloquées sous des décombres », a relaté Protothema, ajoutant qu'une bonne partie du village avait été détruite et que les habitants ont quitté leurs maisons de peur de nouvelles secousses.

« Nous essayons de dégager une femme coincée dans les décombres », a indiqué le responsable du service régional des pompiers, Mario Apostolides, cité par l'AFP.

ll a également ajouté que « des dizaines de maisons [s'étaient] effondrées et que les routes [étaient] bloquées » dans cette zone, la plus touchée par le séisme. Les médias locaux reprennent les propos de dix personnes blessées et qui décrivent la situation comme « dramatique ».



Le maire adjoint de la ville a relaté que sa maison de campagne à Stavros, située non loin de l'épicentre du séisme, a été partiellement détruite.

« Les balcons sont tombés. Il y a une énorme brèche dans le mur et l'on peut ainsi voir tout ce qui se trouve à l'intérieur », a-t-il déploré.

Pour ce qui est de la ville de Plomari, située à proximité de l'épicentre, le port a subi une secousse de telle force qu'elle a provoqué un tsunami qui a rejeté un bateau sur la côte.

« Plusieurs bâtiments, anciens et neufs, ont été endommagés. Nous sommes en train d'évaluer les dégâts », a déclaré pour sa part le maire de Plomari sur ERT, cité par l'AFP.

La côte ouest de la Turquie a été frappée ce lundi par un tremblement de terre d'une magnitude de 6,3 sur l'échelle de Richter, a annoncé le Centre sismologique euro-méditerranéen. L'épicentre du séisme se situait à 84 km au nord-ouest de la ville côtière d'Izmir. Les secousses ont été ressenties dans l'après-midi aux environs de 14h30 (heure de Paris) et jusque dans l'est de la mer Egée, près des îles grecques de Samos et de Lesbos.




La Turquie et la Grèce sont situées sur d'importantes failles sismiques et sont régulièrement secouées par des tremblements de terre.

Depuis le début de l'année, la côte égéenne turque a ainsi été ébranlée par plusieurs séismes de magnitude comprise entre 5 et 5,5 points, réveillant le spectre de tremblements de terre meurtriers qui ont frappé le pays ces dernières années.

seisme
© Infos Françaises