Le tremblement de terre a été enregistré à 11,7 kilomètres de profondeur, et a frappé à 23 h 34 (GMT) à près de 200 km à l'est de Nikolskoye, en Russie. Une alerte tsunami a été rapidement levée

© Inconnu
Le Centre d'alerte au tsunami du Pacifique avait dans un premier temps averti que des vagues d'un maximum de 0,3 mètre au-dessus du niveau de la marée haute risquaient de menacer les côtes de la région placée en alerte, allant de la Russie à Hawaï.

Mais il a rapidement levé l'alerte, précisant ne pas prévoir de « tsunami destructeur dans le Pacifique » et soulignant qu'Hawaï, un Etat américain, n'était pas menacé. « Des variations mineures du niveau de la mer pourraient survenir dans certaines zones côtières au cours des prochaines heures », a-t-il toutefois prévenu.

© Inconnu


Le tremblement de terre, enregistré à 11,7 kilomètres de profondeur, a frappé à 23 h 34 (GMT) à 199 kilomètres à l'est de Nikolskoye, en Russie, selon l'USGS.