L'armée syrienne a « repris le contrôle » samedi de Mayadine, l'un des derniers bastions du groupe terroriste « Daech » dans l'est de la Syrie, a annoncé l'agence officielle syrienne SANA.

Appuyées par les frappes de l'aviation russe, les forces gouvernementales syriennes avaient réussi jeudi à entrer dans Mayadine, capturant quatre quartiers et acculant les terroristes contre le fleuve de l'Euphrate, qui jouxte la ville dans la province de Deir ez-Zor.

« Des unités des forces armées (...) ont repris le contrôle de la ville de Mayadine à Deir ez-Zo r », selon SANA, qui cite une source militaire.

« Un grand nombre de terroristes de Daech ont été tués », précise l'agence officielle.

« Nos unités pourchassent ceux qui restent de (Daech) et qui ont pris la fuite (...) tandis que d'autres unités retirent les mines et les explosifs enfouies par les terroristes dans les rues et les places de la ville », a indiqué un bandeau de la télévision étatique syrienne.

Les terroristes de « Daech », qui contrôlent largement la province de Deir Ez-Zor, sont sous le coup de l'offensive de l'armée syrienne et ses alliés pour les en déloger.

Mayadine avait récemment été décrite par une source militaire syrienne comme la « capitale sécuritaire et militaire » des terroristes dans la province de Deir ez-Zor.

C'est notamment à Mayadine et Boukamal, une autre localité tenue par « Daech » à la frontière irakienne, que des terroristes ont trouvé refuge après avoir fui Raqqa (nord), qu'ils sont en passe de perdre.

L'organisation takfiriste a perdu une grande partie des vastes territoires conquis en 2014 en Irak et en Syrie.