Selon une étude autrichienne, votre réaction devant ce dessin pourrait déterminer votre capacité à saisir l'humour noir et révèler si vous êtes d'un tempérament décontracté ou au contraire plutôt agressif. Alors, verdict ?
On dit de vous que vous maniez le sarcasme comme personne et que vous avez un côté cynique assumé ? Alors, ce dessin devrait probablement vous faire rire. A fortiori si vous êtes futé.e. C'est en tout cas ce qu'affirme une étude autrichienne publiée dans la revue Cognitive Processing.

Dirigée par des psychologues et des neurologues de l'Université de Vienne, l'expérience a été menée sur 156 adultes volontaires (dont 76 femmes). Leur "mission" consistait à observer un croquis du dessinateur allemand Uli Stein. Les participants ont ensuite dû réaliser des tests d'intelligence verbale et non-verbale, destinés à évaluer leurs troubles de l'humeur et leur penchant pour l'agressivité.

L'humour noir, signe d'intelligence

Au terme de l'étude, les chercheurs ont constaté que plus le dessin amusait les volontaires, plus ceux-ci étaient sensibles à l'humour noir et sarcastique. Les auteurs de l'étude ont par ailleurs remarqué que ces personnes étaient généralement plus cultivées et mieux éduquées, mais aussi plus stables émotionnellement, avec un tempérament généralement plus décontracté.

"L'humour noir, souvent qualifié d'humour grotesque ou morbide, est utilisé pour exprimer l'absurdité, l'insensibilité, le paradoxe et la cruauté du monde moderne. Les personnages ou les situations sont généralement exagérés bien au-delà des limites de la satire normale ou de l'ironie, ce qui nécessite potentiellement des efforts cognitifs accrus pour saisir le sens de la blague", analysent les auteurs de l'étude.

Ceux qui ont moins ri ne sont pas nécessairement moins intelligents que les autres, mais le chercheurs ont toutefois précisé que ces personnes présentent davantage des tempéraments agressifs. Si vous faites partie de ceux que le dessin n'a pas fait rire, il serait peut-être bon de lâcher prise de temps en temps, vous ne pensez pas ?

Une autre étude réalisée auprès de 400 étudiants en psychologie parue dans psychologytoday.com a également révélé que l'humour et l'intelligence étaient fortement liés.