ice snow boat
© REUTERS/Antonio Bronic
Les vents glaciaux ont touché aussi le sud de l’Europe, comme ici sur la côte croate.
Les températures devaient rester glaciales dans la nuit de mardi à mercredi : -24°C attendus par endroits en Allemagne, -18°C en République tchèque.

De la Baltique à la Méditerranée, l'Europe restait saisie mardi par un froid glacial venu de Sibérie qui a fait plus d'une vingtaine de morts en quatre jours.

Cette vague de froid, surnommée « La Bête de l'Est » par les médias britanniques, « L'Ours de Sibérie » aux Pays-Bas, le « canon à neige » en Suède ou le « Moscou-Paris » en France, fait craindre pour la santé des plus fragiles, sans-abri ou personnes âgées en particulier, et perturbe les transports. Les températures devaient rester glaciales dans la nuit de mardi à mercredi, avec par exemple -24°C attendus par endroits en Allemagne, -29°C en Estonie et -18°C en République tchèque.

Au moins 24 morts. Depuis vendredi, au moins 24 personnes ont péri à cause du froid depuis vendredi : neuf en Pologne dont cinq durant la nuit de lundi à mardi, quatre en France dont une nonagénaire retrouvée mardi matin devant le portail de la maison de retraite où elle résidait dans l'Ain, cinq en Lituanie, trois en République tchèque -des sans-abri-, deux en Roumanie dont une femme de 83 ans retrouvée mardi recouverte par la neige dans la rue, et un sans-abri en Italie. En Estonie, le froid a fait sept morts mais sur l'ensemble du mois de février.

snow Croatia

La neige est tombée en abondance à Delnice en Croatie.
Gazprom bat ses records d'exportation. D'un bout à l'autre de l'Europe, le mercure chutait et les chaudières tournaient à plein régime. Le groupe gazier russe Gazprom a annoncé avoir battu pendant six jours d'affilée des records d'exportations journalières vers l'Europe. Le dernier record a été établi lundi à 666,8 millions de mètres cubes.

Près de -40° en Laponie et dans les Alpes italiennes. En Suède, -39,6°C ont été relevés lundi en Laponie et l'Autriche a enregistré -25,4°C à Flattnitz (sud), un record pour février. Il a fait -40°C à moins de 100 km de Venise dans la nuit de dimanche à lundi, à Dolina Campoluzzo (1.768 m d'altitude).

En Allemagne, le mercure affichait -14°C à Berlin mardi matin. Il a fait durant la nuit précédente -30,5°C au sommet du Zugspitze (2.962 m, plus haute montagne du pays), un record depuis plus de cent ans à cette période de l'année. Les températures sont descendues la même nuit à -20°C dans le sud de la Pologne, à -24,6°C dans l'ouest de la République tchèque et jusqu'à -26°C en Lituanie.

snow
© AFP Jens Büttner
Dans le Nord-est de l’Allemagne
Dans les Balkans, il faisait -1°C sur l'île d'habitude ensoleillée de Hvar (Croatie) avec des minima historiques en Albanie, -10° au Kosovo et -20°C en montagne aux alentours de Sarajevo en Bosnie. En Suisse, il a fait -38°C à Glattalp (1.850 m d'altitude), endroit inhabité coutumier des extrêmes.

Des vols annulés à Londres mais aussi à Naples. Neige et verglas affectaient les transports, avec des retards ou annulations comme à l'aéroport londonien de Heathrow, où British Airways a annulé 60 vols, ou celui de Nice, sur la Côte d'Azur française. L'aéroport de Varna dans l'est de la Bulgarie a connu des difficultés. L'aéroport de la baie de Naples (Italie) a dû fermer mardi matin à cause de chutes de neige inattendues, alors qu'une fine couche blanche recouvrait Capri, à 37 km de la grande ville du sud du pays.

Capri sous la neige
The snow is finally here in Capri!nullnullnull #snow#Capri#italy#winter#vsco#vscocam#apple#shotoniphone#mountains#clouds#naples#mountvesuvius#see#islandhttps://t.co/9Kl7Zbpgirpic.twitter.com/2WMbsoOKEE

- Winter Is Coming (@Halibel14) 27 février 2018
Routes, chemins de fer, ports : des difficultés dans les transports. En Italie, une stalactite de glace chutant depuis un pont sur le périphérique de Turin a suscité une grosse frayeur en faisant exploser un pare-brise mais épargnant miraculeusement le conducteur.

Des stalactites à Turin
https://t.co/SPPxMkbYZk

- Patrizianull (@patrizia6119) 27 février 2018
En Croatie, la ligne ferroviaire Zagreb-Split était coupée. En Roumanie, trois ports sur la mer Noire étaient fermés. Les accidents de la route se sont multipliés en Allemagne. Un carambolage impliquant 30 véhicules a eu lieu dans le nord du pays. En Suède, il était parfois difficile de circuler en voiture.

Blizzard en Suède

blizzard
© REUTERS
Les automobilistes pris dans le blizzard près de Sjöbo (Suède).
En Belgique, des policiers imposent un refuge aux sans-abri. Les appels à la vigilance pour les sans-abri se sont multipliés un peu partout en Europe. En France, le plan « grand froid » a été déclenché dans 68 départements. En Belgique, une mesure inédite prise durant le week-end à Etterbeek en région bruxelloise pour contraindre les sans-abri à rejoindre un refuge faisait tache d'huile. Des villes walonnes comme Namur, Charleroi ou encore Verviers ont ainsi autorisé leur police locale à agir en ce sens.