Stone Street in downtown Manhattan on March 22.
© Michael Dabin/New York Daily News
Un employé enlève la neige de la cage d'escalier près de Stone Street au centre-ville de Manhattan le 22 mars.
Une tempête hivernale exceptionnellement froide se dirige vers New York - encore une fois.

Les rêves d'un ciel dégagé et d'un temps doux devront attendre, car les prévisionnistes ont prédit mercredi qu'une tempête record dans l'Arctique se dirige vers la côte Est cette fin de semaine.

"Le météorologue Michael Palmer, météorologue de la Weather Company, a tweetté : "Une flambée arctique ridicule à la fin de la saison arctique vendredi/samedi".

Les températures dans la ville devraient chuter jusqu'à 12 degrés C en dessous de la normale et un mélange de pluie et de neige fondante commencera probablement à tomber vendredi et se poursuivra jusqu'à samedi, selon le Service météorologique national.

Le mauvais temps arrive moins d'une semaine après que 8 cm de neige ait recouvert la ville, bloquant les vols et retardant le match d'ouverture des Yankees.

Cependant, les New-Yorkais peuvent se considérer chanceux.

Le temps le plus rude devrait frapper le nord et le centre des États-Unis, avec des températures inférieures de 16 degrés C à la normale.

Minneapolis devrait connaître la journée d'avril la plus froide jamais enregistrée vendredi, avec un maximum de seulement -6° C.

Le souffle de l'Arctique sera assez froid pour déverser de la neige de Washington à Boston, selon les prévisions. Malgré le froid inhabituel de la saison, les températures dans l'hémisphère nord en général devraient être beaucoup plus chaudes que la normale, ce qui indique que ce front froid n'annule en rien le réchauffement global de la planète.

Traduction Sott. Source.