Serbian Orthodox Cathedral of St Sava
© getty
Les restes carbonisés du toit de la cathédrale orthodoxe serbe de St Sava, qui a pris feu à Manhattan, NYC, le 1er mai.
Les enquêteurs de trois villes se penchent sur les grands incendies dans les églises orthodoxes qui se sont déclarés autour des célébrations de Pâques de la religion et qui ont causé des dégâts considérables.

Les incendies à New York, ainsi qu'à Melbourne et Sydney en Australie, n'ont causé que des blessures mineures, selon de multiples rapports.

La conflagration de New York dimanche au Trinity Chapel Complex, qui a accueilli l'église orthodoxe serbe de Manhattan, a produit des images dramatiques de flammes se propageant à travers des fenêtres qui ont alimentées les médias sociaux.

Les enquêteurs de la FDNY n'ont pas encore donné d'indication sur ce qui a déclenché l'incendie, rapporte CBS New York . Seul le gardien de l'église a été blessé lorsqu'il s'est précipité pour essayer d'éteindre l'incendie, qui a commencé peu après que les paroissiens avaient terminé les célébrations de Pâques à la cathédrale.



Mon beau-père (le responsable de l'église) était là-dedans, mais il va bien. Il a juste inhalé de la fumée, et tout le monde est parti grâce à Dieu", a déclaré Alex Elic à CBS New York.

Le commissaire de la FDNY, Daniel Nigro, a qualifié cette journée de très triste.

"Personne n'a été blessé, personne n'a été porté disparu, et c'est la bonne nouvelle pour aujourd'hui. La mauvaise nouvelle, c'est que cette église a été détruite par le feu", a-t-il dit.

Un prêtre de l'église, le Père Djokan Majstorovic, dit qu'il se sentait comme "dans un cauchemar" alors qu'il essayait de se rendre sur les lieux de l'incendie qui était bloqué par les pompiers.

L'église a été construite au début des années 1850 et a été désignée monument historique de la ville en 1968.

A Sydney, un grand incendie a détruit l'église orthodoxe macédonienne dans le quartier de Rockdale lundi, rapporte le Sydney Morning Herald. Trois pompiers ont été blessés en combattant l'incendie lorsque des briques sont tombées sur eux alors que des parties du bâtiment se séparaient.

Le Guardian rapporte que l'église de Sydney avait environ 126 ans.


A Melbourne, la Sainte Eglise de l'Annonciation, une église grecque orthodoxe de 115 ans, a été lourdement endommagée par un incendie qui a finalement été contenu dans la toiture, rapporte The Guardian.

Bien que les autorités n'aient pas établi de lien entre les incendies, les cérémonies religieuses orthodoxes impliquent souvent de nombreuses bougies, ce qui amène un adorateur australien à spéculer au Sydney Morning Herald que les causes peuvent être innocentes.

"C'est la Pâques orthodoxe en ce moment, et qui sait, peut-être qu'il reste des bougies ? On ne sait jamais," dit le membre de l'église.

Traduction Sott.net de source.