Aymen, Johnny, Amiss
© CP : LP/A.L.
Après l’incendie, Aymen (à droite) et ses amis Johnny (à gauche) et Amiss avaient été récompensés par le maire de Fosses.
Aymen, un Tunisien sans-papier de 25 ans a pu sauver, deux enfants dans un incendie Val-d'Oise en France, mais il a été prié de quitter l'Hexagone.

Son histoire a été racontée ce dimanche par Le Parisien et Le Monde, qui indique que ce Tunisien a été même décoré par le maire de Fosses, mais les autorités françaises veulent son départ du territoire français immédiatement.

Le média explique que Aymen, avec deux amis, avait, en effet, porté secours à deux jeunes enfants piégés dans l'incendie de leur appartement, pourtant le jeune a reçu un refus de séjour assorti d'une obligation de quitter le territoire français, décision prise par le préfet du Val-d'Oise.

Son avocate a demandé l'annulation de la décision du préfet, elle a même lancé un appel au président français. « Je lance un appel au président de la République afin d'être reçue et pour qu'il m'explique comment hiérarchiser les actes de bravoure », s'est-elle adressée à Emmanuel Macron. « Faut-il considérer que sauver un bébé en escaladant un immeuble est plus héroïque que braver les flammes pour sauver deux enfants ? Quelle malchance de ne pas avoir été filmé ! » ajoute-elle.

En effet, cet acte de bravoure, survenu en 2015 et qui n'a pas été filmé, est passé inaperçu comparé à celui de Mamoudou Gassama, surnommé « Spider-Man » qui a escaladé un immeuble parisien afin de sauver un enfant. Ce ressortissant malien a obtenu même la nationalité française.

« J'aimerais travailler en France et y construire ma vie », confie Aymen au média parisien et d'ajouter : « Je ne peux pas travailler en France donc je donne des coups de main à la famille dans le bâtiment ».

Toujours selon le même quotidien, le représentant de l'Etat, qui n'évoque pas l'acte de bravoure, assure que le jeune homme ne peut bénéficier d'une mesure de régularisation à titre exceptionnel.

Dans ce sens, Le Parisien se demande sur la manière avec laquelle est hiérarchisé les actes de bravoure en France.

De toute façon, la préfecture du Val-d'Oise envisageait a indiqué vendredi dernier : « S'il est confirmé que ce jeune homme a sauvé des enfants, bien entendu nous allons réexaminer son dossier et suspendre la décision de l'obligation de Quitter le Territoire Français.

Rappelons que le ressortissant malien qui avait sauvé spectaculairement un enfant de 4 ans suspendu dans le vide, s'est fait remarquer jusqu'au plus haut sommet de l'Etat français. Reçu par Emmanuel Macron à l'Elysée, lundi 28 mai, le jeune migrant malien de 22 ans, va accéder à la naturalisation française et intégrer le service civique des sapeurs-pompiers de Paris.