Un énorme incendie a ravagé dans la nuit de dimanche à lundi le Musée national de Rio de Janeiro, dont la collection de plus de 20 millions d'objets a probablement été totalement détruite. Aucune victime n'a été signalée jusqu'à présent.
museo
© Abdala Farah Netto ‏
Une perte pour l'Humanité
Le musée est situé dans le nord de la ville. Fondé par l'empereur titulaire du Brésil Jean VI, il a célébré ses 200 ans en 2018. Le musée hébergeait notamment les plus anciens fossiles humains découverts au Brésil.

Des images du bâtiment totalement englouti dans les flammes ont été diffusées par la télévision brésilienne et publiées en ligne par des témoins.




La destruction du musée, installé dans un ancien palais impérial construit en 1818, est une « perte inestimable pour le Brésil », a commenté dans un communiqué le Président Michel Temer. « Deux cents ans de travaux, de recherches et de connaissances ont été perdus. »


L'incendie s'est déclaré après les heures de visite, vers 19h30 (00h30 heure de Paris).


​Les causes concrètes de l'incendie, qui n'a apparemment pas fait de victimes, n'ont pas encore été déterminées. Selon le ministre brésilien de la Culture Sergio Sa Leitao, l'incendie s'est produit en raison d'une « négligence au fil des ans ».


« Que ce soit un signal d'alarme et que de telles tragédies ne se reproduisent plus dans d'autres musées et d'autres institutions », a déclaré le ministre, cité par la chaîne de télévision Telesur. Selon lui, il « n'y avait pas eu le temps » pour faire les améliorations nécessaires et « éviter la tragédie ».

musee
© Globo.com
Une partie de l'Histoire de l'humanité envolée en fumée.