La terre a tremblé dans les Hautes-Pyrénées ce mercredi soir. Un premier séisme de magnitude 2,9 enregistré à 22h26 suivi d'un second de magnitude 3,1 à 22h28 selon les relevés du Renass, le réseau national de surveillance sismique.
sisme
© Rénass
Dans la nuit de mercredi à jeudi, deux secousses considérées comme modérées se sont produites entres Lourdes et Laruns aux alentours de 22h30. Deux séismes de magnitude 3. Aucun dégât n'a été constaté.
L'épicentre était situé sur la commune de Ferrières à la limite des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques.

Le tremblement de terre a été bien ressenti par la population de la vallée, mais aussi à Gavarnie, Cauterets ou Argelès-Gazost, selon des témoignages sur les réseaux sociaux ce mercredi soir : "ça a bien secoué", "bien ressenti", "entendu et ressenti".

Un autre séisme plus léger, de magnitude 1,7, s'est produit peu avant 4 heures du matin sur la commune d'Ilhet toujours dans les Hautes-Pyrénées.

La terre tremble régulièrement dans les Pyrénées. Environ 500 séismes sont enregistrés chaque année dans le massif mais l'immense majorité ne dépasse pas la magnitude 3. Début août, une secousse de 3,8 sur l'échelle de Richter avait été ressentie dans la région de Sarrancolin dans les Hautes-Pyrénées. Le séisme le plus important, d'une magnitude de 5,3, date du 13 août 1967 à Arette dans les Pyrénées-Atlantiques. Une personne était décédée. Il reste le dernier séisme meurtrier en France. Plus de 2000 bâtiments avaient été endommagés.