Près de 100 incendies faisaient rage lundi dans le nord de l'Espagne, attisés par le vent et des températures particulièrement élevées, un phénomène rare dans une région habituellement humide.
incendie
© Inconnu
Quelque 300 pompiers et militaires, appuyés par des avions bombardiers d'eau, luttent contre 99 feux dans la région des Asturies, ont indiqué les services locaux d'urgence, tandis que 18 incendies sont recensés dans la région voisine de Cantabrie.

Ces incendies, qui n'ont fait jusqu'ici aucun blessé, sont attisés par des vents du sud dont les rafales allaient jusqu'à 100 km/h et des températures très élevées pour la saison. Il a fait ainsi 25 degrés dimanche à Gijon, la plus grande ville des Asturies. Selon le gouvernement régional, le risque d'incendie dans les Asturies est lundi "très élevé" voire "extrême" selon les zones de la région.

Rares l'hiver et notamment dans le nord du pays

Le président de la Cantabrie, Miguel Angel Revilla, a appelé les habitants de sa région à la vigilance alors que les prévisions météo pour mardi font état de "vents très forts". "C'est une terrible tragédie", a-t-il dit dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

L'Espagne fait régulièrement face à des incendies dévastateurs l'été, notamment dans les régions arides du sud du pays et sur la côte méditerranéenne. Mais ils sont en général rares l'hiver, en particulier dans les régions du nord comme les Asturies ou la Cantabrie où il pleut beaucoup.