map rain
Les parapluies et les pelles à neige ont constitué des investissements judicieux au cours des trois derniers mois.

L'hiver 2018-19 a été l'hiver le plus humide jamais enregistré aux États-Unis, selon un rapport publié mercredi par des scientifiques fédéraux. (Les climatologues définissent l'hiver comme étant les mois de décembre, janvier et février.)

Au total, 43 des "48 États du bas" ont enregistré des niveaux de pluie et de neige supérieurs à la moyenne de décembre à février, selon le rapport. Le Tennessee a connu un record de précipitations tandis que le Wisconsin a connu son deuxième hiver le plus pluvieux.

Au Tennessee, les pluies colossales ont provoqué des inondations mortelles dans tout l'état en février. Les inondations ont tué quatre personnes, emporté des maisons, enseveli deux tronçons d'autoroute interétatique sous des tonnes de boue et de roches, et conduit à une déclaration d'urgence à l'échelle de l'État.

Iowa as a whole was the third-wettest on record
© NOAA
L'Iowa pris dans son ensemble a été la troisième région la plus humide de tous les temps.
"Il n'y avait aucune région de Knoxville qui n'était pas touchée ", a déclaré le commissaire du comté de Knox, Larsen Jay.

Selon le National Weather Service, les précipitations incessantes étaient dues à un assaut constant de tempêtes d'un littoral à l'autre, dont beaucoup ont déversé de la neige abondante sur les montagnes occidentales et des parties du nord des États-Unis, et de fortes précipitations sur le tiers sud.

La moyenne nationale des précipitations, qui comprend la pluie et la neige fondue, était de 9,01 pouces.

La neige sans fin était une aubaine pour les stations de ski de la Sierra Nevada. Les 12,8 m de neige qui sont tombés jusque là à la station de ski Sugar Bowl dans le nord de la Californie, ont constitué "le type de saison dont les rêves sont faits", a déclaré la station de ski.

En tout, 19 États, des Grandes Plaines à la côte Est et au sud jusqu'au golfe du Mexique, se sont classés parmi les 10 États les plus humides jamais enregistrés pour l'hiver. Aucun État ne s'est classé sous la moyenne pour ce qui est des précipitations hivernales de pluie et de neige.

La pléthore de précipitations a pratiquement fait disparaître la sécheresse de la carte : A la fin de février, le U.S. Drought Monitor montrait que 11,9 pour cent des États-Unis contigus étaient en sécheresse, en baisse par rapport à 16,5 pour cent à la fin janvier.

Source Doyle Rice, USA Today - Traduction Sott.net