Vavilov Ice Cap glacier siberia russia
© NASA / University of Minnesota
La calotte glaciaire Vavilov.
Le glacier froid de la calotte glaciaire Vavilov, en Russie, s'est soudainement transformé après 2013. Les changements qui s'y produisent ont amené les scientifiques à repenser la vitesse à laquelle les glaciers des régions froides et sèches peuvent se déplacer.

Les images satellitaires de changements spectaculaires dans un glacier de l'Extrême-Arctique russe obligent les scientifiques à repenser le fonctionnement des glaciers froids.

Il existe des glaciers froids aux latitudes élevées qui reçoivent peu de neige ou de pluie. Ils se déplacent rarement plus de quelques mètres par an.

Le glaciologue Michael Willis, de l'Université du Colorado, étudiait la calotte glaciaire de Vavilov sur l'île de la Révolution d'Octobre dans la mer de Kara au nord de la Sibérie lorsqu'il a découvert que le glacier avait commencé à glisser des dizaines de fois plus vite que la normale, selon un blog de la NASA.

Vavilov ice Cap russian glacier
© Andrey Glazovsky
La calotte glaciaire de Vavilov, Severnaya Zemlya : a) l'emplacement de la calotte glaciaire et les contours de son bassin ouest ; b) la position du front glaciaire entre 1963 et 2017.
"Le fait qu'un glacier apparemment stable et froid soit soudainement passé de 20 mètres par an à 20 mètres par jour était extrêmement inhabituel, peut-être sans précédent", a expliqué Willis. "Les chiffres ici sont tout simplement fous. Avant cela, pour autant que je sache, les glaciers froids ne faisaient tout simplement pas ça... ne pouvaient pas faire ça."

Le changement est clair dans l'imagerie satellitaire Landsat qui a été recueillie depuis 1985, selon la NASA. De 2000 à 2013, le glacier a continué de ramper vers la mer.

Après 2013, le glacier a décollé. En 2018, le plateau de glace du glacier au-dessus de la mer de Kara avait plus que doublé. Sur terre, le glacier s'amincissait aussi rapidement.


La cause exacte de l'augmentation de sa propagation n'est pas encore connue. Toutefois, le déferlement soulève des inquiétudes pour tous les glaciers à base de froid, a dit M. Willis.

"Cet événement nous a obligés à repenser le fonctionnement des glaciers froids", a dit M. Willis. "Il se peut qu'ils réagissent plus vite que nous ne le pensions au réchauffement climatique ou aux changements à leur base."

Traduction Sott.net - Source The Weather Channel