CRS, Acte 23, gilets jaunes
© GONZALO FUENTES / REUTERS
Les médias titrent que l'ordre a été maintenu pour la manifestation des Gilets Jaunes acte 23, bref, que rien ne s'est passé, et qu'il y avait peu de manifestants mais ce n'est pas vraiment ce que montrent les vidéos sur les réseaux sociaux. Petit aperçu.

« La violence à Paris s'intensifie alors que la police continue d'utiliser la force de manière disproportionnée. »
yellow vest protest paris
© Francisco Seco / AP
Paris le 20 April 2019.

« Si ces images venaient de Russie, de Syrie ou du Venezuela, plutôt que de France aujourd'hui, elles seraient diffusées à la télévision sans cesse dans tous nos grands médias. »

« Quelle mxxxde. Situation limite insurrectionnelle près de la Place de la République à Paris en ce moment. Tout le monde peut se demander comment cette journée va se terminer. »







La force utilisée de manière tout à fait « proportionnée » :


De plus une nouvelle technique est utilisée sur les manifestants, le marquage :



Les médias officiels rapportent que 60 000 policiers ont été déployés. Avec un ratio de 10 manifestants par policier, on arrive à 600 000 personnes, c'est-à-dire plus d'un demi-million.

Evidemment si les Gilets Jaunes ont gain de cause et obtiennent le RIC (Référendum d'Initiative Populaire) comme en Suisse, ils peuvent en théorie piloter le navire eux-mêmes. C'est à dire avoir une vraie démocratie, rendant ainsi inutile les politiques. Pas étonnant que ces derniers défendent leur bastion.

Mise à jour 22/04/2019 : Une femme matraquée par derrière par un CRS