Maria, 19 ans, a déposé plainte mardi auprès du parquet de Marseille pour tentative d'homicide, violences volontaires aggravées et non-assistance à personne en danger. Le 8 décembre 2018, en marge d'une manifestation de « gilets jaunes », elle a été rouée de coups de pied et de matraque par des policiers. Son cerveau, notamment, a été endommagé.

Maria, opération, Marseille
D'abord touchée par un tir de lanceur de balles de défense (LBD) à la cuisse, la jeune femme, qui s'est écroulée à terre, a été alors violemment matraquée et frappée à coups de pied à la tête.

Voir le tweet :

"plus de dix agents de police en jean, casqués, matraque à la main et brassard à l'épaule arriver en courant et mettent chacun à leur tour des coups de matraque et de pied à la personne clouée au sol. Elle a eu alors le crâne enfoncé et ensanglanté"