Un navire de 22 mètres aménagé pour des sorties de plongée en mer, a coulé après avoir pris feu. Selon un dernier bilan, au moins quatre personnes sont mortes dans le drame et 30 sont toujours portées disparues.
bateau
© Reuters Top News
La Concepción
Les pompiers ont tenté en vain, ce 2 septembre, d'éteindre l'incendie qui s'est déclaré à bord d'un navire de 22 mètres aménagé pour des sorties de plongée en mer au large de Los Angeles en Californie. Celui-ci a finalement coulé.

Selon les médias américains, quatre corps sans vie ont été retrouvés à proximité de l'épave par les secours. 30 autres passagers, qui dormaient vraisemblablement au moment du drame, restaient portés disparus selon un dernier bilan.

Au total, 39 personnes se trouvaient à bord mais cinq d'entre elles, les membres de l'équipage, ont pu quitter le bateau par leurs propres moyens et ont été recueillies par un navire de plaisance présent non loin de là, selon Monica Rochester, capitaine des gardes-côtes, lors d'une conférence de presse à Oxnard (Californie).

Les secours ont déployé un important dispositif, avec plongeurs et hélicoptères, pour ratisser la côte à la recherche d'éventuels survivants mais les autorités redoutent que les disparus ne soient restés prisonniers des flammes.

Les médias américains ont diffusé un extrait du SOS lancé par radio par un membre d'équipage. «Je ne peux plus respirer», lance désespérément le marin à son interlocuteur des gardes-côtes. Ce dernier lui demande notamment si les passagers peuvent sortir et si l'équipage dispose d'extincteurs pour combattre les flammes, mais les réponses sont inaudibles.

Aucune hypothèse n'était disponible à ce stade sur la cause de l'incendie.

D'après le site de son armateur Truth Aquatics, le Conception avait quitté Santa Barbara le 31 août à l'aube pour une excursion dédiée à la plongée sous-marine dans les îles voisines, une zone extrêmement touristique. Il devait rentrer à son port d'attache le 2 septembre en fin d'après-midi, jour férié aux Etats-Unis.