Covid-19
Vous trouverez, en bas de page, le "plan d'intelligence stratégique" de la nouvelle gouvernance mondiale affiché sur le "Forum économique mondial", lequel semble s'inspirer dramatiquement du modèle chinois !

Depuis le début de l'épidémie de COVID-19, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a joué un rôle de premier plan dans la gestion de la pandémie au niveau mondial. Le pouvoir et l'influence incontestés de cette organisation créée par les Nations Unies ont conduit la plupart des gouvernements du monde à façonner leurs politiques et leur riposte à la pandémie conformément aux données et directives de l'OMS.

Une organisation internationale de coopération public-privé a émergé pour agir en gestionnaire de crise, en "sauveur de l'humanité", pour mobiliser toutes les parties prenantes pour protéger des vies et la survie de l'économie mondiale. Il s'agit du Forum économique mondial.

Voici la raison d'être de cette organisation internationale dans le contexte de la COVID-19, passages pris sur son site web :
"La propagation spectaculaire de COVID-19 a perturbé des vies, des moyens de subsistance, des communautés et des entreprises dans le monde entier. Toutes les parties prenantes, en particulier les entreprises mondiales, doivent se réunir de toute urgence pour minimiser son impact sur la santé publique et limiter son potentiel de perturbation supplémentaire des vies et des économies du monde entier."

"La somme de nombreuses actions individuelles n'apportera pas une réponse suffisante. Seule une action coordonnée des entreprises, combinée à une coopération mondiale multipartite - à une échelle et à une vitesse exceptionnelles - peut potentiellement atténuer le risque et l'impact de cette crise sans précédent."
Maintenant...
  • Un exercice de simulation intitulé "Event 201", mettant en scène un scénario de pandémie mondiale d'un nouveau coronavirus, s'est déroulé le 17 octobre 2019. Scénario d'une pandémie qui se poursuivrait sur une période de 18 mois, jusqu'à ce qu'il existe un vaccin efficace ou jusqu'à ce que 80 à 90% de la population mondiale soit exposée.
  • Un autre exercice pandémique s'est tenu en mai 2018 intitulé "Clade X", scénario au cours duquel des "joueurs" personnifiaient des hauts responsables du gouvernement pour mettre en place un plan de gestion d'un nouveau virus pouvant tuer jusqu'à 900 millions de personne.
Il y eu des exercices similaires, toujours aux Etats-Unis, avec "Dark Winter" (2001) et "Atlantic Storm" (2005).

Ces exercices, peut-on lire, prévoyaient des perturbations sur les économies mondiales nécessitant une coopération et une coordination entre l'industrie, les gouvernements nationaux, les principales institutions internationales et la société civile, afin d'éviter les conséquences catastrophiques qui pourraient découler d'une pandémie à grande échelle.

Ces événements ont été réalisés par le Johns Hopkins Center for Health Security, le Forum économique mondial, la Fondation Bill & Melinda Gates et l'Open philantropy (dont le président est un co-fondateur de Facebook).


Commentaire : Le Johns Hopkins Center for Health Security est le centre qui a mis en ligne la fameuse carte anxiogène affichant les statistiques sur les décès liés au coronavirus.


Il est évident que la crise de la COVID-19 exige une coopération mondiale entre les gouvernements, les organisations internationales et les industries.

Cette "coopération multipartite" face à la pandémie mondiale a déjà été prévue, organisée et annoncée par le Forum économique mondial en tant que "organisation internationale de coopération public-privé", soit une "gouvernance mondiale intégrée".

Sur le site du Forum économique mondial, vous trouverez le "plan d'intelligence stratégique" en forme de virus dont chaque spicule mène vers un ensemble de thématiques directement liées aux objectifs de l'Agenda 2030.

On peut voir le plan de gestion de la COVID-19, lequel mène à une série de stratégies dont une "gouvernance mondiale", laquelle intègre la 5G, technologie qui sert à l'identité numérique, au déploiement des villes intelligentes, la nouvelle monnaie, la surveillance globale...

Ce "plan d'intelligence stratégique" est nul autre que le programme de la gouvernance mondiale qui s'inspire, sans nul doute, du modèle communiste chinois et de son système de crédit social.

Voici le plan de gouvernance mondiale qui comprend environ 250 tentacules. Avec un téléphone, il n'est pas possible d'y accéder.

Est-ce que cette pandémie a été fabriquée ? Je ne sais pas. Mais ce que l'on peut constater est que la COVID-19 est "une crise mondiale qui exige une action coordonnée des entreprises, combinée à une coopération mondiale multipartite".

https://intelligence.weforum.org/topics/a1G0X000006O6EHUA0?tab=publications
Covid-19
Global Gouvernance
Corporate Governance
Corporate Governance
Corporate Governance
Corporate Governance