Jon Ferguson

Jon Ferguson
« Pour moi, le virus le plus dangereux est les médias, c'est incroyable ce que les médias ont fait. Quand vous pensez, à chaque fois que vous allumez le téléviseur, les informations, toutes les chaînes d'information, 24 heures sur 24, tu as toujours eu cette horrible photo de ce virus violet, cela allait tuer tout le monde, comme si le diable était derrière chaque personne qui parlait. Depuis le début du virus, il y avait 3'900'000 personnes décédées de problèmes cardiaques.

Si la putain de nouvelle nous avait fait ça tous les jours, répétant chaque jour qu'il y a tous ces décès dus à des problèmes cardiaques,
le monde serait fou... »
Sport, philosophie et médias. A 70 ans, Jon Ferguson n'a pas peur de mourir du Covid, mais est choqué par le traitement anxiogène et traumatisant qu'en font les médias de la région et du monde entier.

Joueur puis entraîneur de basket à succès, philosophe, auteur et chroniqueur, l'Américano-vaudois met en perspective le moment tragique que nous vivons dans un entretien intense de 30 minutes sur ATHLE.ch et PHUSIS Philosophie
Source : YouTube