Un Airbus A320 appartenant à la compagnie Pakistan International Airlines (PIA) s'est écrasé le 22 mai peu avant son atterrissage à Karachi. Selon les premières informations transmises par l'armée à l'agence Reuters, une centaine de personnes se trouvaient à bord de l'appareil.

aaaa
© Inconnu
Un Airbus A320 en provenance de Lahore s'est écrasé près de Karachi peu avant l'atterrissage. 97 personnes sont mortes dans l'accident, d'après le dernier bilan des autorités, et deux survivants ont été retrouvés.
D'après le dernier bilan révélé par les autorités locales le 23 mai, 97 personnes ont trouvé la mort dans le drame. On ignore pour l'heure si l'impact a également fait des victimes au sol.
Le vol effectuait la liaison entre Lahore, ville située le long de la frontière avec l'Inde, et Karachi, capitale économique du pays. Plusieurs vidéos mises en ligne sur les réseaux sociaux montrent les dégâts laissés par l'avion de ligne, qui s'est écrasé sur un quartier résidentiel situé à environ deux kilomètres de l'aéroport international Muhammad Ali Jinnah.

Le maire de la ville, Wasin Akhtar, a de son côté fait savoir qu'aucun survivant n'avait été retrouvé. Néanmoins, quelques heures plus tard, on apprenait que deux personnes présentes dans l'appareil étaient toujours vivantes. L'une d'elles, Zafar Masud, est le PDG de la Bank of Punjab. Selon un porte-parole de la compagnie aérienne, cité par CNN, l'appareil était censé atterrir à 14h30 mais a tout à coup disparu des radars.

Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, a présenté sur Twitter ses condoléances aux familles endeuillées. «Choqué et attristé par le crash de la PIA. Je suis en contact avec le PDG de PIA, Arshad Malik, qui est parti pour Karachi et avec les équipes de secours sur le terrain car c'est la priorité en ce moment. Une enquête immédiate sera ouverte. Les prières et les condoléances vont aux familles des défunts», a-t-il fait savoir.

Ce crash intervient quelques jours seulement après la reprise des vols internes dans le pays suite à arrêt d'un mois décidé en raison de la pandémie de coronavirus. Ces dernières années, plusieurs autres incidents du même type ont eu lieu dans le pays. En 2016, un avion de ligne de la PIA s'était écrasé dans le nord du pays, faisant 47 victimes. En 2010 déjà, un A320 de la compagnie Airblue, assurant la liaison entre Karachi et Islamabad, s'était écrasé dans les collines bordant la capitale. 152 personnes avaient trouvé la mort.