12 morts, 86 blessés par balles à Chicago - une ville Démocrate dans un Etat Démocrate avec un maire Démocrate, un gouverneur Démocrate, et un chef de la police Démocrate, pendant le week-end de la fête des Pères ; un petit garçon de 3 ans se trouve parmi les victimes.

aaaa
© Inconnu
Douze personnes ont été tuées, dont quatre de moins de 18 ans, et 86 autres ont été blessées lors de fusillades dans tout Chicago le week-end de la fête des Pères, a déclaré la police (6).

Deux adolescents, un petit garçon de 3 ans et une fille de 13 ans font partie des personnes tuées, ont déclaré des responsables à la chaîne ABC7 (1).

La mort de l'enfant de 3 ans a également été confirmée par le maire de Chicago, Lori Lightfoot, qui a écrit (2) que « le cœur collectif de notre ville se brise en entendant la nouvelle insondable d'un garçon de 3 ans qui a été tué par balle ce soir dans le West Side de Chicago », mais qui ne veut strictement rien faire pour mettre fin aux tueries qui atteignent presque exclusivement les noirs de la ville.
« Il n'y a tout simplement pas de mots pour décrire un acte de lâcheté aussi odieux et inadmissible que de tirer sur un bambin », a écrit cette hypocrite de Lightfoot.
Selon le Chicago Sun-Times (3), les officiels ont déclaré que le bambin a été identifié comme étant Mekay James, qui a été frappé dans le dos lorsqu'un suspect s'est approché du 4×4 noir de son père avant de tirer plusieurs coups de feu.

  • Lors d'un incident dans le quartier d'Austin, deux adolescents étaient assis sur un porche quand des gens ont remarqué qu'un laser était pointé sur lui. Des coups de feu ont alors éclaté, blessant les deux garçons, qui ont été transportés à l'hôpital et sont dans un état stable.
  • Cependant, une fille de 13 ans qui se trouvait à l'intérieur de la maison a reçu une balle dans le cou pendant l'incident et est morte plus tard. Le Chicago Sun-Times (4), citant le bureau du médecin légiste du comté de Cook, a identifié l'adolescente comme étant Amaria Jones.
  • La police a déclaré que dans un autre incident, un garçon de 16 ans et un jeune de 17 ans ont été tués dans une ruelle de l'avenue Luella, dans le sud de Chicago. Un suspect masculin s'est approché des deux et a ouvert le feu.
Conclusion
  • Selon le Chicago Tribune (5), 227 personnes de plus qu'en 2019 ont été tuées à Chicago cette année pour l'instant.
  • Les victimes sont presque toutes noires : 75% (7).
  • Black Lives Matter n'a pas dit un mot à leur sujet.
Black Lives Matter se fiche des Noirs. Ils utilisent le racisme comme arme politique pour soumettre le pays à l'idéologie marxiste, leur objectif avoué. Il suffit de regarder leur site internet (8) : pas un mot sur les noirs tués à Chicago. La seule chose qui les intéresse, c'est de mettre fin à la violence de l'Etat, qui représente une fraction minuscule du nombre de Noirs tués chaque année.