europska unija
Pour le principe, rappelons qu'un pays ou un ménage ou une entreprise sont en faillite lorsque leurs gains sont inférieurs à leurs dépenses et que la trésorerie est à zéro. Notre lecteur Mr Arfeuille qui suit le dossier de près nous dit que "Au 31 mars 2020, avant l'épidémie de coronavirus, les 27 pays de l'Union Européenne avaient déjà une dette publique de 11.061 milliards d'euros, soit 79,5 % du PIB. Je vous laisse imaginer quelle sera la dette publique trois mois plus tard, au 30 juin 2020. Les 7 pays européens en faillite sont les suivants" :

- Médaille d'or Grèce : dette publique de 329,296 milliards d'euros, soit 176,7 % du PIB
- Médaille d'argent Italie : dette publique de 2431,077 milliards d'euros, soit 137,6 % du PIB
- Médaille de bronze Portugal : dette publique de 254,769 milliards d'euros, soit 120 % du PIB

- Belgique : 492,347 milliards d'euros, soit 104,4 % du PIB
- France : 2438,460 milliards d'euros, soit 101,2 % du PIB
- Espagne : 1224,161 milliards d'euros, soit 98,8 % du PIB
- Chypre : 21,525 milliards d'euros, soit 97,7 % du PIB

Techniquement ce que les traders protestants avaient appelé les PIIGS ! Vous le voyez, aucun pays protestant ne figure dans la liste. Le plan établi en 2008 pour détruire les pays cathos a parfaitement fonctionné, et Dieu seul sait si je vous en ai parlé au cours de ces 12 dernières années.

En d'autres termes, les pays protestants vont prendre le contrôle de toutes les richesses des pays cathos (hormis la GB qui est à 100% d'endettement à cause du Covid19). C'est aussi simple que cela. Lire ici le document européen.

PS: Parallèlement, après avoir abaissé la notation du Canada de AA+ à juste AA, cette fois l'agence de notation Fitch a abaissé celle des Etats-Unis de "Stable To Negative" en raison de la "deterioration in US public finances and the absence of a credible fiscal consolidation plan." En clair, un amplificateur supplémentaire pour le cours de l'or.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic