C'était inattendu. La juge du tribunal de district britannique Vanessa Baraitser a rejeté la demande d'extradition américaine contre Julian Assange : URGENT: un juge statue contre l'extradition américaine de Julian Assange, affirmant que l'extradition serait oppressante en raison de la santé mentale d'Assange.

vgbn

La prison de Belmarsh
Le juge britannique a déclaré que la prison américaine était trop brutale pour se voir confier la santé d'Assange.
Kevin Gosztola @kgosztola - 10h57 UTC · 4 janvier 2021 Baraitser dit qu'Assange est à haut risque de suicide et qu'il existe un « risque réel » qu'il soit détenu sous des mesures administratives spéciales (SAM) dans une prison américaine, en particulier parce que la communauté du renseignement lui est hostile.

Baraitser: "L'extradition serait oppressante en raison de la santé mentale d'Assange"

Le système d'incarcération de masse du gouvernement des États-Unis vient de perdre son action contre le fondateur de WikiLeaks Julian Assange. Putain de merde, la juge termine en disant qu'elle est convaincue que les procédures décrites par les États-Unis n'empêcheraient pas Assange de trouver un moyen de se suicider dans la prison supermax américaine. Le juge et la défense discutent d'une demande de mise en liberté sous caution. Le gouvernement américain va immédiatement faire appel.
La décision complète est disponible ici.
Caitlin Johnstone @caitoz - 11h14 UTC · 4 janvier 2021

MISE À JOUR: Le juge n'a ordonné aucune extradition pour Assange et a ordonné de le libérer de la prison de Belmarsh, tous ceci en raison de risques de suicide. Les États-Unis ont confirmé qu'ils feraient appel de la décision d'extradition. Il est toujours emprisonné, le tribunal est en suspension d'audience, ensuite il discutera d'une éventuelle mise en liberté sous caution ou d'une libération.

Il est probable qu'ils le garderont en prison jusqu'à ce que les États-Unis aient fait appel de la décision, comme l'explique Medhurst. Nous ne sommes certainement pas encore sortis d'affaire. Mais sortir de Belmarsh est excellent.
Ce n'est pas une victoire pour la liberté d'expression ou une presse libre. Le juge a accepté les arguments de la poursuite américaine contre Assange. Le rejet de l'extradition est uniquement humanitaire.

Quoi qu'il en soit, le gouvernement britannique aurait-il développé une colonne vertébrale ? Nous pouvons alors espérer que l'appel du gouvernement américain échouera.