Dans la vidéo de près de 7 minutes qui suit et qui est sous-titré en français, le Dr Daniel Stock explique le 6 août 2021 devant le Conseil d'administration de la Mt Vernon Community School Corporation que les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) donnent des conseils contre-productifs sur la pandémie. Il évoque aussi la science qui sous-tend la nature infectieuse et la transmission du Sras-Cov-2 et de ses variants, et les met au défi de revoir les protocoles qu'ils imposent, notamment les obligations de se faire injecter et de porter des masques
Dr Daniel Stock
© Inconnu
Dr Daniel Stock
« Il est difficile de croire que cela fait 18 mois que nous sommes dans cette situation et que nous avons toujours un problème, et je dirais que nous avons toujours un problème parce que nous faisons des choses qui ne sont pas utiles. Toutes les recommandations du CDC et du Conseil national de la santé [de l'État de Washington] sont en fait contraire à toutes les règles de la science. »
Son discours est direct, percutant et fait déjà l'objet d'une campagne mensongère de fact-checking et autres manœuvres attentatoires à son endroit pour discréditer l'homme, le médecin et ses paroles.

Le Dr Daniel Stock est un médecin diplômé originaire de l'Indiana qui a 33 ans d'expérience. Il a obtenu son premier diplôme de la faculté de médecine à l'université de l'Indiana en 1988. Il se décrit comme un « médecin pratiquant la médecine familiale fonctionnelle » et « spécialement formé à l'immunologie et à la régulation de l'inflammation ».

Sa biographie LinkedIn indique ce qui suit :
« Médecin de famille expérimenté ayant une formation et un intérêt pour la médecine fonctionnelle/intégrative, j'ai plus de 30 ans de pratique de la médecine familiale et je ne suis plus affilié à des systèmes de paiement tiers, ce qui me permet de fournir le plus haut degré de conseils fondés sur une analyse biochimique et anatomique approfondie, et non sur des protocoles. Je m'intéresse à la différence biochimique entre le patient lorsqu'il est en bonne santé et lorsqu'il est malade, et au chemin le plus rapide/le moins coûteux de la maladie à la santé telle que le patient la définit.

Je suis également le directeur médical du centre pour les cliniques de collecte de produits plasmatiques. »
Après avoir travaillé pendant 18 ans dans un hôpital, le Dr Daniel Stock a ouvert les portes de son nouveau cabinet de médecine familiale fonctionnelle : PureHealth Functional Family Medicine :
« [...] Je veux offrir à mes patients tout ce que la médecine familiale fonctionnelle propose à un prix forfaitaire, tout en leur fournissant des soins quand ils en ont besoin. [...] La meilleure partie de la médecine fonctionnelle consiste à s'attaquer à la fois aux maladies courantes ou aiguës et aux problèmes complexes chroniques, qu'il s'agisse de déchirements, de maux de gorge, du syndrome de réponse inflammatoire chronique, de la fibromyalgie et même de la maladie de Parkinson. [...] » Source
À noter que le Mount Vernon dont il est question ici (il en existe plusieurs aux États-Unis) se situe dans l'État de Washington, au nord de Seattle, et que ce Comité scolaire englobe l'ensemble des établissements scolaires de la ville, depuis la maternelle au lycée, y compris un partenariat avec des parents qui font l'école à la maison.

Voici son intervention sous-titrée en français :


Au cas où des lecteurs seraient intéressés, voici la version longue de la vidéo en anglais, d'après le compte YouTube de Mt. Vernon Community School Corporation, vidéo qui a donc moins de chances de se voir censuré... Encore que.


Nous doublons ci-dessous la première vidéo sous-titrée en français de Facebook avec celle en anglais du même segment diffusée sur Bitchute le 10 août dernier, au cas où la première soit censurée. Voici par ailleurs la traduction d'une partie de la description de cette même vidéo :
« Grâce au Dr Dan Stock et aux autres intervenants, le Conseil d'administration de la Mt Vernon Community School Corporation a décidé de reporter ses décisions au 16 août 2021, date à laquelle il se réunira à nouveau. Ils auront ainsi le temps d'examiner toutes les informations médicales qui leur ont été fournies et de discuter avec leur équipe juridique de la manière de traiter avec le département de la Santé. »