Difficile depuis le début de la crise sanitaire de séparer le bon grain de la vérité de l'ivraie du mensonge. Le narratif officiel a tellement été parsemé de fausses informations, ou d'informations partielles, que l'on devient méfiant avec le temps. Voire complotiste !
frtg

Gaspard Ulliel
Les « vaccins » anti-covid, préparés puis commercialisés en un temps record, n'ont pas aidé à tarir notre complotisme, d'autant qu'ils furent méticuleusement précédés d'une omerta, d'un dénigrement ou même directement d'une interdiction de toute molécule qui aurait pu soigner. Il n'en fallait pas moins pour qu'un immense warning se mette à clignoter au-dessus de nos têtes, comme dirait Étienne Chouard.

Puis on vit les sportifs mourir avec une fréquence anormale. Pourquoi donc les sportifs et pas, par exemple, les artistes ou les politiciens (deux catégories dont une purge eut été bienvenue, pour le coup - soyons cyniques) ? Devrait-on y voir un lien avec le caractère thrombogène de la protéine Spike, celle-là même que les vaccins à ARNm font fabriquer par nos propres cellules piratées pour l'occasion ?

Du coup, une esquisse d'explication se forme : soumis à des pressions particulièrement élevés, le système circulatoire, cardio-respiratoire, les veines, les artères, bref tout ce qui peut devenir sujet à un accident de type thrombotique, se verrait alors proche de la rupture. Cela expliquerait à la fois les sportifs qui renoncent à leur activité, témoignant d'une perte de puissance et d'efficacité réelle depuis leur injection, et ceux qui... en meurent.

Bien sûr, ce ne sont encore que des conjectures. Mais il est des conjectures qui semblent dépasser la coïncidence. Ainsi, la mort de l'acteur Gaspart Ulliel, en pleine activité sportive, est-elle liée à un choc violent (et mortel, donc) avec un autre skieur ?

Pourtant, France Bleu (20/01/2022 à 20h20) nous dit :
Selon les premières constatations et témoignages recueillis, « les deux skieurs se sont bien touchés », mais la collision n'aurait pas été particulièrement violente. Gaspard Ulliel aurait été déséquilibré et sa tête aurait heurté le sol, la neige.

« C'est comme si vous étiez à vélo et que vous prenez un mur sans freiner à 30 ou 40 km/h », explique un expert : sans vitesse forcément excessive, une mauvaise chute peut être fatale. Contrairement à l'acteur, le skieur lituanien portait bien un casque au moment de l'accident. Lui s'en sort indemne, mais reste très choqué
Le Parisien (21/01/2022 à 08h32) précise :
Après la collision mardi après-midi alors qu'il venait de bifurquer vers la gauche, vraisemblablement pour rejoindre ses amis qui se trouvaient sur une autre piste, Gaspard Ulliel a été retrouvé inconscient dans la neige. Victime d'un traumatisme crânien, il a été transporté au CHU de Grenoble où il est décédé mercredi.
Le Dauphiné (20/01/2022 à 15h23) va plus loin encore :
La procureure de la République d'Albertville, Anne Gaches : « Le skieur impliqué dans la collision a été entendu, ainsi que deux témoins de la scène. D'après ces premiers témoignages et les constatations réalisées sur place, les deux skieurs évoluaient côte à côte et se sont rentrés dedans. Pour le moment, il est difficile de dire si c'est le choc ou la chute qui a entraîné la mort de M Ulliel. Cet accident est très triste mais les circonstances sont assez simples, il n'y a pas de complexité particulière. »

Selon le parquet, aucune responsabilité ne serait engagée. Ni du côté de la victime, ni du côté du skieur impliqué : « Au vu des premiers éléments, il n'a pas été relevé de vitesse excessive, de comportement inadapté ou de faute de l'un des deux skieurs. » A priori, le parquet semble se diriger vers un classement de l'enquête dans les prochains jours, une fois tous les éléments réunis.

D'après nos informations, le skieur impliqué, d'origine lituanienne, était équipé d'un casque au moment de la collision. Ce qui n'était pas le cas de la victime. « Si M. Ulliel avait porté un casque, est-ce que ça lui aurait sauvé la vie ? Je ne peux absolument pas l'affirmer », ajoute la procureure de la République qui souligne qu'aucune autopsie ne sera réalisée sur le corps de la victime.
On reste donc étonné qu'un choc léger puisse entraîner la mort. Bien sûr, un mauvais coup, une mauvaise chute, peuvent devenir fatals. Mais si c'est la tête qui a cogné le sol de bien mauvaise manière alors pourquoi affirmer que le port du casque ne lui aurait peut-être pas sauvé la vie ?

Pire, pourquoi définitivement classer l'affaire et déclarer qu'aucune autopsie ne sera réalisée ?

En lisant entre les lignes, on ne sait plus si c'est le choc ou la chute qui sont la cause de la mort, ou s'ils ne sont finalement que des conséquences.

Ainsi l'on peut lire dans Le Monde (19/01/2022 à 13h23) : « la procureure d'Albertville, Anne Gaches, a expliqué qu'"il ressort des premiers témoignages et des constatations réalisées sur place que les deux skieurs ont tous les deux chuté au sol. À l'arrivée des secours, monsieur Ulliel était immobile, inconscient dans la neige", et "l'autre skieur était indemne". »

Enfin, L'internaute (21/01/2022 à 21:40) est encore plus direct sur la cause exacte de sa mort :
Si les détails des circonstances de l'accident qui a mené à la mort de Gaspard Ulliel sont connus, la cause exacte de sa mort n'a pas été dévoilée. On sait en effet que le comédien souffrait d'un traumatisme crânien et que son état était jugé sérieux par les secouristes qui l'ont pris en charge. Plus de détails n'ont pas été donnés mais nous n'en apprendrons a priori pas plus puisqu'aucune autopsie ne sera réalisée, a précisé la procureure d'Albertville.
On ne connaîtra donc jamais les circonstances réelles, laissant libre cours aux dérives conspirationnistes, celles-là même que le pouvoir souhaite endiguer tout en gardant par ailleurs idiotement le secret.

hytg
juyh
Attisant les suspicions, l'article de CNews, publié le 19/01/2022 à 12:18 et mis à jour le 19/01/2022 à 12:53 disait cela :

juyh
La page d'origine est encore visible dans le cache Google à cette adresse.

La page actuelle, publiée le 19/01/2022 à 15:14 et mise à jour le 19/01/2022 à 21:35, a totalement changé et les propos de Ramzy Bédia ont disparu : https://www.cnews.fr/culture/2022-0...

Exactement ce qu'il fallait faire pour faire courir les rumeurs les plus folles.